Mélange de styles à l’église Saint-Michel de Braffe le 27 janvier 2023

Le comité des fêtes renoue avec l’organisation d’un concert dans l’église. Toujours surprenant. Au programme: du talent jeune et régional.

Geoffrey Devaux
 Programme éclectique à l’église Saint-Michel le 27 janvier.
Programme éclectique à l’église Saint-Michel le 27 janvier. ©ÉdA

Un concert surprenant dans un lieu attachant. Ce n’est pas la première fois que le comité des fêtes de Braffe investit l’église Saint-Michel pour y proposer un moment musical mais, crise sanitaire oblige, les instruments n’avaient pas pu s’y exprimer durant deux ans.

Le vendredi 27 janvier à 19 h 45, Michel Wattiez et son équipe ouvriront les portes de l’édifice à des artistes talentueux de la région dont le travail est apprécié bien au-delà des frontières de la Wallonie picarde. Attention, entre jeunesse et expérience, ça va chanter et bouger !

La philosophie ne change pas: le mélange des styles est le bienvenu. "Nous avons par exemple déjà associé du chant lyrique au jazz, confie Michel Wattiez, autrefois professeur au collège Notre-Dame et qui est un des concepteurs du RockauCO. Nous avons l’habitude aussi de demander aux artistes de se rassembler pour créer quelque chose ensemble et ce sera encore le cas. Nous remercions au passage le doyenné qui a une fois de plus accepté que ce concert puisse se tenir dans l’église, un lieu qui s’ouvre de plus en plus au grand public".

Trois concepts, trois ambiances

Au programmedonc, trois concepts et trois ambiances. Vince and the friendstout d’abord. Originaire de Fontenoy, Vincent Defresne (Sioban) est un enchanteur avec sa guitare, ses chansons ou celles des autres. Dans ce monde de brutes, dirons-nous, Vincent et ses amis offrent une parenthèse de douceur, de lumière et d’authenticité.

Saint-Michel accueillera aussi Zélia et Victor, jeune duo formé suite à la participation remarquée de la chanteuse tournaisienne à la saison 10 de The Voice Belgique. "Elle a du talent, tout simplement", assure Michel Wattiez. Zélia et Victor se connaissent depuis les secondaires et la musique les a réunis. Leur répertoire, inspiré par le rock, est varié. La singin’church portera bien son nom.

Coup de projecteur aussi sur Délos. "Quatre musiciens issus de Fanfare Toi-même et rassemblés dans un projet classique world" précise Michel Wattiez.

Délos, c’est un projet ponctuel qui rassemble quatre musiciens et encore plus d’instruments, du toy piano au violoncelle. Passé par le musée des Beaux-Arts lors des Inattendues, le groupe combine l’expérience de deux routards de la scène, Thibaut Fauquet et Pierre Roekens, et la grande jeunesse explosive de Zélie Adam et Noé Chantry. À travers quinze instruments, les quatre acolytes emmèneront le public dans un univers chaleureux.

Rendez-vous à l’église de Braffe le 27 janvier à 19 h 45. Entrée: 10 € et 8 € en prévente - 0473/224.649.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...