Péruwelz: pour l’informaticien Grégory, le travail du cuir, c’est plus qu’un passe-temps

À bientôt 37 ans, Grégory Viaene est informaticien à plein-temps et travaille le cuir en passionné depuis deux ans avec « A&C Cuir ».

Guillaume Martin
 Perfectionniste, talentueux et sympathique, Grégory Viaene propose des produits de qualité à un prix abordable avec «A&C Cuir».
Perfectionniste, talentueux et sympathique, Grégory Viaene propose des produits de qualité à un prix abordable avec «A&C Cuir». ©Simon Baudart

A&C Cuir, un nom qui ne passe plus inaperçu dans le Péruwelzis. Créé il y a deux ans, au début de la pandémie Covid, le « passe-temps » de Grégory Viaene dépasse aujourd’hui toutes ses espérances: « A la base, je cherchais une activité manuelle pour m’occuper durant le confinement. J’ai longuement hésité entre le travail du bois et du cuir mais, après réflexion, le cuir me semblait plus « propre » dans le sens où le travail du bois engendre des sciures, des poussières… J’ai donc opté pour le cuir. Cela fait 16 ans que je suis informaticien et après de la création « virtuelle », j’avais à cœur de me lancer dans des créations « réelles », « palpables », commence Grégory.