FOOTBALL| En P2A, les Wiersiens "doivent arracher le sac pour Jean-Lou"

Ce cri de guerrier, c’est la présidente de Wiers Christelle Durieux qui le lance. Credo que les joueurs tenteront de réciter cette saison.

Nicolas NORTIER
FOOTBALL| En P2A, les Wiersiens "doivent arracher le sac pour Jean-Lou"
©ÉdA – 50857970238

Wiers est un club qui vit bien. Très bien même. Le terrain principal a été réensemencé, on a mis des drains dans le second; une équipe d'une vingtaine de bénévoles s'est échinée à rafraîchir les installations. Pourtant, le traumatisme né de la disparition de Jean-Louis Nève, le président, flotte toujours dans l'air et dans les propos des dirigeants: «Cette année, on a le devoir de réussir une bonne saison pour lui, assène Christelle Durieux qui a la lourde tâche de reprendre le flambeau. Franchement, j'ai beaucoup hésité lorsqu'on m'a demandé de lui succéder. Il y a parfois des choses qui se passent dans le foot et vont à l'encontre de mes valeurs mais je me suis dit que ce serait plus facile si c'est moi qui prenais la relève. Si ça avait été un homme, on aurait immanquablement comparé avec Jean-Lou. J'ai l'avantage d'avoir un regard extérieur et féminin.»