« Pass to Fly » vous met dans le vent

Anne De Roy est une dompteuse de vent hors pair. L’initiatrice (et responsable pendant une quinzaine d’années) du fameux festival international du cerf-volant de Knokke-Heist maîtrise cet art comme personne en Belgique où l’engouement tarde pourtant à prendre son envol.

Christophe Desablens
« Pass to Fly » vous met dans le vent
Atelier cerfs-volants Péruwelz ©ÉdA – 21578546861

Ce sport est pourtant extrêmement populaire en Asie d’où il a été importé par les colons anglais. Récemment, elle a décidé de faire de sa passion son métier, avec son compagnon Yves Ghislain. Les deux habitants de Biévène sont régulièrement sollicités pour organiser des ateliers et événements associant pédagogie et esprit ludique: «Art en Ciel» à Tournai, Tournai les Bains, Archeo-Expos à Enghien, fête Médiévale de Vaulx, ateliers cerfs-volants et exposition à la Maison Communale de Silly, etc. Pour aller plus loin dans leur démarche, ils ont créé la société «Pass to fly» spécialisée dans les animations dans le vent. «On en est au stade de couveuse d’entreprise via la société Azimut, on teste donc notre projet», nous dit Yves Ghislain. C’est lui qui a animé jeudi après-midi à Péruwelz le premier des ateliers programmés dans le cadre de «La fête en l’air». «Il y a plein de sortes de cerfs-volants, mais pour ces ateliers on a choisi ceux qu’on appelle les combattants. Ils sont très populaires en Inde, au Pakistan et dans cette région du monde, où les fils sont coupants afin de cisailler ceux des autres; c’est un jeu pratiqué lors de festivités, et les enfants s’amusent à récupérer les voiles égarées pour combattre à leur tour. Mais rien de tout ça en ce qui nous concerne: le but du jeu sera de garder les cerfs-volants bien en hauteur».