Mouscron: pourquoi on vous conseille de voir "Les Bonnes" joué au Marius Staquet, lundi soir ?

Ce lundi soir, une œuvre moderne du "bad boy" de la littérature française, Jean Genet, sera jouée sur les planches de centre culturel.

 "C’est un grand plaisir de mettre en scène une pièce de Genet, c’est vraiment passionnant. Genet est un classique mais qui est quand même moderne, notamment avec son mélange des genres", insiste Dominique Serron à la mise en scène de cette œuvre pour tous.
"C’est un grand plaisir de mettre en scène une pièce de Genet, c’est vraiment passionnant. Genet est un classique mais qui est quand même moderne, notamment avec son mélange des genres", insiste Dominique Serron à la mise en scène de cette œuvre pour tous. ©-Pierre bolle

Sur la scène de la salle Raymond Devos, lundi soir, Les Bonnes sera une pièce mêlant à la fois des aspects noirs, dramatiques mais aussi comiques…

D’un côté, il y aura les deux bonnes, Claire (Alexia Depicker que vous avez pu voir dans Girl de Lukas Dhont ou dans la série La Trêve) et Solange (la comédienne Laure Voglaire). Face à elles, la maîtresse de maison, celle qu’elles appellent "Madame" aux airs de diva.

Quand "Madame" est de sortie, l’une des bonnes joue le rôle de la maîtresse de maison exubérante tandis que la seconde endosse le rôle de sa collègue. Mais leur patronne, elles veulent aussi la tuer par le biais d’une tisane empoisonnée…

La musique, l’autre comédienne de la pièce

On doit cette version à l’Infini Théâtre basé à Bruxelles. Sa fondatrice, Dominique Serron, est aussi celle qui a assuré avec délectation la mise en scène des Bonnes: "Avec Les Bonnes , Genet nous propose une déclinaison incroyable d’ambiances et, parfois, elles se chevauchent même ! Le spectateur fera face à des variations de genre: il y a des séquences supercomiques et d’autres qui sont dignes de scènes de film noir."

Notre interlocutrice insiste d’ailleurs sur la musique créée par Line Adam habillant l’œuvre scénique. "Pour mieux percevoir ces variations, Line a structuré la musique sur la dramaturgie. La musique est une interprète à part entière, c’est un effet de style. La composition musicale adhère au souffle de l’écriture."

De la musique donc. Mais aussi du chant, avec Madame ! "On a imaginé “Madame” comme une diva, portant des robes de gala incroyables et en exagérant son attitude. Elle chante dans la pièce – mais ce n’est pas un théâtre musical ! – car Tineke Van Ingelgem est une vraie cantatrice belge. Grande de plus de 1m80, elle est extraordinaire ! Les gens qui chantent, j’aime beaucoup. Il y a une forme de naturel dans leur incarnation de la parole et du corps", s’enthousiasme Mme Serron qui insiste aussi sur son plaisir à travailler avec "ses" Bonnes de la pièce. "Alexia et Laure sont deux comédiennes attachées à la compagnie sans qu’elles nous soient exclusives. Je les invite à suivre leur carrière mais c’est leur goût de revenir vers notre terrain de jeux…" Et c’est tant mieux !

Séance à 20 heures. 15 €/12 €/5 € (–20 ans)/ Art.27 - 056 860 160 - www.centrecultureldemouscron.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...