Double expo à Mouscron : huit femmes et des photos d'urbex

Présentation d'une double expo au Staquet: 8 sensibilités féminines et des clichés d’un temps révolu, le tout par des artistes mouscronnois

Alain Verlinden
 Le corps féminin très présent dans les dessins de Sophie Deldaele.
Le corps féminin très présent dans les dessins de Sophie Deldaele. ©EdA

Deux expositions, majoritairement féminines, se tiennent, jusqu'au 12 février, à l'étage du Marius Staquet.

La salle Brel accueille les œuvres de 8 Mouscronnoises qui explorent l'âme humaine, grâce à une sensibilité qu'elles expriment via des supports et des styles différents mais qui se rejoignent en un ensemble cohérent où dominent abstraction et invitation à l'introspection.

Les délicats dessins de Sophie Deldaele nous ouvrent les chemins de la rêverie et de l'imaginaire, au même titre que les huiles flamboyantes de Dominique Lamelyn, les gravures de Martine Stragier ou les porcelaines et autres composition en colombins de Patricia Hosdey.

Les deux expositions se tiennent jusqu’au 12 février.
Les deux expositions se tiennent jusqu’au 12 février. ©EdA

Virginie Stricanne propose des toiles monumentales, ici aussi en toute cohérence, tant sur le fond que la forme. Elle a en effet choisi Martine comme fil rouge à ses compositions mais en rompant totalement avec l'univers de Marcel Marlier, baignant ses œuvres aux traits bruts de l'atmosphère sombre et médiévale qu'elle affectionne.

Olga Declercq complète de poignants portraits aux regards pénétrants par quelques scènes à la fois sobres et impressionnistes.

Double expo à Mouscron : huit femmes et des photos d'urbex
©EdA

Les objets de Caroline Vandeput et les collages d' Anaïs Cochonneau, sublimés par le récit qui accompagne chaque composition, apportent aussi leur contribution au parcours initiatique proposé au visiteur.

Des témoins matériels d’un temps révolu

Double expo à Mouscron : huit femmes et des photos d'urbex
©EdA

C'est un autre type d'exploration que présente l'espace Wesche: une soixantaine de photos d' "urbex", d'exploration urbaine, sublimées par le talent de Corinne Billet et Grégory Corbanie. Ces aventuriers modernes explorent les friches industrielles, les usines désaffectées, les maisons abandonnées, les épaves. Ils puisent leur inspiration dans ces témoins matériels d'un temps révolu. Il en résulte de saisissantes compositions artistiques.

Ces deux expositions sont accessibles gratuitement les mercredis, vendredis, samedis et dimanches, de 14 à 17h, à l'étage du Centre Marius Staquet, Place du Général de Gaulle à Mouscron, jusqu'au 12 février, jour de "finissage", en présence des artistes à partir de 15h.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...