Premier acte symbolique sur le chantier du futur commissariat de Mouscron (photos)

Les premiers fers qui serviront à produire du béton armé pour les fondations du commissariat ont été fixés ensemble par divers visages majeurs du dossier.

Thomas Turillon

Le chantier du commissariat s’est mis en branle le 9 janvier dernier, au croisement des rues Cotonnière, de la Passerelle et de l’avenue du Château. Un travail de 22 mois.

 Les premiers fers à béton qui serviront à réaliser des éléments en béton armé ont été symboliquement fixés par les acteurs du dossier, ce mardi matin.
Les premiers fers à béton qui serviront à réaliser des éléments en béton armé ont été symboliquement fixés par les acteurs du dossier, ce mardi matin. ©ÉdA

Depuis deux semaines, les ouvriers dament d’un côté, creusent de l’autre…

 Réunion en préambule par le commissaire Jean-Michel Joseph à la tête du commissariat hurlu.
Réunion en préambule par le commissaire Jean-Michel Joseph à la tête du commissariat hurlu. ©ÉdA

Ce mardi matin, il y avait un peu plus de vie qu’à l’accoutumée.

 Les tonnes de terre ont été déplacées en deux semaines. Ainsi que des restes de fondations de l’usine Toff qui s’y trouvait jadis, et de la teinturerie Hollebecq plus tôt encore.
Les tonnes de terre ont été déplacées en deux semaines. Ainsi que des restes de fondations de l’usine Toff qui s’y trouvait jadis, et de la teinturerie Hollebecq plus tôt encore. ©ÉdA

Les acteurs principaux du dossier ont en effet posé un geste symbolique tel qu’on le fait pour de nombreux bâtiments majeurs.

 Les différents acteurs du dossier sur le site damé qui deviendra prochainement la nouvelle rue Rosa Parks, assurant un quadrilatère formé avec la rue Cotonnière, la rue de la Passerelle et l’avenue du Château.
Les différents acteurs du dossier sur le site damé qui deviendra prochainement la nouvelle rue Rosa Parks, assurant un quadrilatère formé avec la rue Cotonnière, la rue de la Passerelle et l’avenue du Château. ©ÉdA

À défaut de la pose de la première pierre, un autre acte a été préféré: des fers à béton ont été solidement attachés les uns aux autres par le chef Jean-Michel Joseph, la bourgmestre Brigitte Aubert, mais aussi la société d’architecture B2Ai, VK pour les techniques spéciales, SWECO pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage, sans oublier Tradeco et InterConstruct.

 Les tonnes de terre ont été déplacées en deux semaines. Ainsi que des restes de fondations de l’usine Toff qui s’y trouvait jadis, et de la teinturerie Hollebecq plus tôt encore.
Les tonnes de terre ont été déplacées en deux semaines. Ainsi que des restes de fondations de l’usine Toff qui s’y trouvait jadis, et de la teinturerie Hollebecq plus tôt encore. ©ÉdA

Une armature qui servira pour le premier élément en béton qui, comme les futurs policiers qui y travailleront, sera aussi armé…

 Le rendez-vous s’est poursuivi par une visite de début de chantier.
Le rendez-vous s’est poursuivi par une visite de début de chantier. ©ÉdA
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...