Des travaux mal indiqués à la sortie de la cité de la Main

D’importants travaux sont en cours sur le territoire d’Espierres-Helchin. La zone de chantier commence d’ailleurs à la frontière linguistique, à Dottignies. Ses conséquences se font d’ailleurs ressentir aussi côté francophone.

La Rédaction de L'Avenir
 C’est véritablement à la frontière linguistique que la zone de travaux débute.
C’est véritablement à la frontière linguistique que la zone de travaux débute. ©ÉdA

La phase 3 d’un important chantier situé à la frontière linguistique vient de débuter ce lundi 9 janvier. Les travaux sont effectués à l’intersection de la Rue du Bois Jacquet et l’avenue Catoire, du côté de Dottignies (croisement de la N50 et de la N512). S’ils sont effectués côté néerlandophone, les travaux ont un impact conséquent sur le trafic, y compris sur les automobilistes francophones qui empruntent ces axes très fréquentés.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...