Brigitte Aubert et la SPA de Mouscron : une relation à la « je t’aime, moi non plus »

La cause du bien-être animale doit dépasser toutes les rancœurs, y compris celles entre la bourgmestre et l’association la plus en vue dans ce domaine: la Société Protectrice des Animaux.

Antoine Pontrandolfi
 Au temps du renouveau, en octobre 2019. Depuis, les relations restent cordiales, mais plus tout à fait amicales.
Au temps du renouveau, en octobre 2019. Depuis, les relations restent cordiales, mais plus tout à fait amicales. ©- EDA

Entre Brigitte Aubert et la SPA de Mouscron, c’est une relation à la "je t’aime, moi non plus."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...