Mouscron: un choc violent a nécessité une désincarcération (photos)

Deux véhicules sont entrés en collision à la chaussée de Gand, à hauteur de l’embranchement avec la route Express, ce vendredi matin.

Thomas Turillon

Peu avant le lever du jour, la sortie vers la chaussée de Gand a été fermée à hauteur de l’embranchement avec la route Express, ce vendredi.

 Il a fallu découper totalement l’une des deux Golf.
Il a fallu découper totalement l’une des deux Golf. ©ÉdA

De même, la police a été amenée à inviter les automobilistes circulant sur la chaussée de Gand à adapter leur conduite, le déploiement de véhicules de secours étant assez important.

 L’épave témoigne de la violence du choc subie par le conducteur dont les airbags se sont forts heureusement déclenchés.
L’épave témoigne de la violence du choc subie par le conducteur dont les airbags se sont forts heureusement déclenchés. ©ÉdA

En cause: un choc violent entre deux véhicules, l’un ayant tapé l’autre latéralement.

Les deux conducteurs ont été évacués conscients en milieu hospitalier.

 La sortie de la route Express vers la chaussée de Gand (dans le sens Dottignies -Rekkem) a été fermée, le temps de l’intervention.
La sortie de la route Express vers la chaussée de Gand (dans le sens Dottignies -Rekkem) a été fermée, le temps de l’intervention. ©ÉdA

L’un d’eux a pu être extrait rapidement de son véhicule. Pour l’autre, les pompiers – dont l’intervention était dirigée par le lieutenant Verhaeghe – ont été amenés à découper toutes les portes et le toit afin de glisser la victime sur civière.

 La police hurlue a géré la circulation impactée par le déploiement des véhicules de secours.
La police hurlue a géré la circulation impactée par le déploiement des véhicules de secours. ©ÉdA
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...