Permis incomplet, manquements aux normes de sécurité: des scellés apposés chez Famiflora, à Dottignies (photos)

" Au bout d’un moment, quand cela devient la seule solution possible, il faut agir ", indique le parquet de Charleroi agacé par l’inertie de Famiflora, un non-respect environnemental et urbanistique des responsables.

Thomas Turillon

Ce jeudi matin, dès 8 heures, la police a été amenée à bloquer tous les accès de la grande jardinerie à cheval sur Dottignies et Évregnies.

 Sur le coup de 10 heures, des agents du commissariat de Mouscron emmenaient des éléments saisis.
Sur le coup de 10 heures, des agents du commissariat de Mouscron emmenaient des éléments saisis. ©ÉdA

Au même moment, les services communaux de la Ville de Mouscron, la Région wallonne et la police ont investi le vaste bâtiment, tandis que le personnel regroupé sur le parking était médusé par la situation.

Par la voix de Mme Di Vincenzo, substitute du Procureur du Roi de Charleroi (en charge des dossiers environnementaux), on nous l’indique directement: ce n’est pas faute d’avoir voulu éviter cette fermeture…

Famiflora est en infraction sur plusieurs éléments. Cela ne date pas d’hier. Elle a eu le temps d’agir et c’est son inertie qui mène à pareille intervention.

 La police de l’environnement (Région wallonne) est aussi sur place.
La police de l’environnement (Région wallonne) est aussi sur place. ©ÉdA

" Un dossier judiciaire a été ouvert fin 2021. Il y a des discussions depuis près d’un an entre Famiflora, la Commune de Mouscron et le Parquet de Charleroi.

On a été amené à finalement menacer d’un placement de scellés. Famiflora s’était engagée à régulariser sa situation mais elle a introduit un permis totalement incomplet. C’est l’inertie de Famiflora qui nous a poussés à agir. "

Famiflora a fait un tas d’adaptations libres sans permis supplémentaires

 On ne rentre plus sur le site depuis 8 heures, ce jeudi matin.
On ne rentre plus sur le site depuis 8 heures, ce jeudi matin. ©ÉdA

On lui reproche un manque de sécurité incendie, par exemple.

"Il n’y a par exemple aucun rapport sur l’installation électrique alors que la sécurité y est primordiale."

Il y a un tas d’autres éléments pour lesquels ils n’ont pas de permis répondant aux adaptations réalisées librement: "Pour une extension de parking, pour la friterie, pour le captage d’eau supérieur à ce qui a été autorisé, pour leur centre d’incinération… Il faut des permis supplémentaires !"

Le magasin est fermé, de même que la friterie sur le parking mais pas les commerces dans le hall d’entrée. "Ces gens sont locataires et je peux difficilement les faire pâtir de la situation. Ils ne sont peut-être même pas au courant de la problématique."

Les scellés seront-ils levés vendredi, à l’aube? Faudra-t-il attendre plus longtemps pour fréquenter à nouveau l’enseigne? «Tout dépend des éléments que l’on nous apporte concernant cette demande de régularisation», conclut Mme Di Vicenzo."

La réaction de Famiflora : "une réouverture espérée dans les plus brefs délais"

« Une fermeture temporaire du site Famiflora de Dottignies a été ordonnée ce matin à la demande des autorités. Selon les autorités d’inspection, un certain nombre de déficiences dans les opérations ont été constatées. Famiflora est en consultation avec les autorités compétentes et met tout en œuvre pour que la réouverture soit possible dans les plus brefs délais. Le calendrier exact dans lequel cela sera possible sera communiqué ultérieurement », précise la direction du géant de la jardinerie.  Nous n’en saurons pas plus sur la volonté (ou non) de l’enseigne à se remettre dans le droit chemin…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...