Tribunal de Tournai : le Mouscronnois "voulait juste lui faire un câlin"

La gradation des violences, l’emprise sur sa compagne et l’absence de remise en question pourraient lui valoir quatre ans d’emprisonnement.

L.W.
 «Ce n’est pas la première fois que Madame recevait des coups. J’ai sursauté en voyant les photos.»
«Ce n’est pas la première fois que Madame recevait des coups. J’ai sursauté en voyant les photos.» ©AFP 

Détenu depuis trois mois à la prison de Tournai, l’homme âgé d’une trentaine d’années comparaissait devant le tribunal correctionnel de Tournai pour viol avec comme circonstance aggravante, la cohabitation (il s’agissait de sa femme) ainsi que pour coups avec incapacité.