Peter reprend la librairie de la Petite rue, à Mouscron

Le libraire installé dans le hall de gare de Courtrai va migrer au centre-ville de Mouscron, le 3 septembre.

Thomas Turillon
 Peter Debaere devant son vaste étal de lectures… francophones à la Stationsplein: «J’ai développé ce rayon: les Flamands de Courtrai aiment les magazines français!»
Peter Debaere devant son vaste étal de lectures… francophones à la Stationsplein: «J’ai développé ce rayon: les Flamands de Courtrai aiment les magazines français!» ©EdA

Il y a eu un avant et un après Covid: installé depuis cinq ans en tant que libraire dans la gare de Courtrai, Peter Debaere a eu le temps de le constater, lui qui avait deux caisses ouvertes jadis pour accueillir les navetteurs.

Entre le télétravail devenu une certaine norme, les enfants qui continuent à être conduits à l’école en voiture et, chaque samedi, le tourisme qu’il ne constate plus, la fréquentation a chuté.

Grâce à un post de Stéphane Pauwels sur Facebook

Alors, lorsqu’une connaissance lui a parlé d’un post de Stéphane Pauwels indiquant que la librairie de la Petite rue était à remettre, l’indépendant n’a pas réfléchi.

Il est aujourd’hui prêt à tourner la page de cinq ans vécus dans la cité des Éperons d’or.

Peter est d’autant plus enthousiaste qu’il connaît la cité des Hurlus: "J’habite à Menin mais je passe tous mes week-ends à Mouscron, chez ma compagne" .

L’indépendant a relayé l’information sur Facebook, voici quelques jours, et il a été surpris des commentaires: "J’étais très content de voir toutes ces réactions positives! J’ai aussi apprécié les échanges que j’ai pu avoir avec Boris Rooze à la Gestion Centre-Ville ainsi qu’avec votre échevin du Commerce (NDLR, Laurent Harduin) qui a pris la liberté de m’écrire un message sympa".

«J’ai envie de m’intégrer dans la vie locale, ce qui n’était pas possible dans une gare»

Concrètement sur le calendrier, "c’est fini ici le 31 août et j’espère pouvoir être ouvert dès le 3 septembre à Mouscron! J’ai visité la librairie le 30 avril et j’ai été enthousiasmé: elle est bien située, il y a une nouvelle Grand-place et une belle énergie.

Je vais commencer par du classique: presse, loterie, cartes de vœux, tabac, boissons, confiseries… Plus tard, je mettrai peut-être ma vitrine à disposition d’autres commerçants pour offrir une visibilité et je vais aussi communiquer sur les événements de la Ville. J’ai envie de m’intégrer dans la vie locale, ce qui n’était pas possible dans une gare" .

Quant à l’avenir de la librairie in het station van Kortrijk ? "Je suis gérant indépendant. Je n’ai donc eu qu’à donner mon préavis à Press Shop qui cherche un repreneur mais qui mettra d’office quelqu’un de son équipe en l’attente de trouver LA personne."