Le nouveau gin Ginneke’tiche, créé par un Hurlu

Le nouveau gin à l’effigie du Manneken-Pis est dès à présent en vente. Il est né grâce à un maître distillateur, le Mouscronnois (et ex-joueur pro de l’Excel) Thierry Van Renterghem.

 La société Wave Distil existe depuis 12 ans mais était auparavant basée à Gembloux. Le Hurlu est à gauche.
La société Wave Distil existe depuis 12 ans mais était auparavant basée à Gembloux. Le Hurlu est à gauche. ©ÉdA – 502046672775 
Céline Colinet

La société Wave Distil, distillerie basée depuis 2019 à Sorinnes, vient de lancer son nouveau gin 100% belge, le Ginneke’tiche. Ce London Dry Gin a été réalisé à l’ancienne et utilise seulement deux ingrédients incontournables: des baies de genévrier et des zestes de citron vert selon la recette bien calibrée du maître distillateur mouscronnois Thierry Van Renterghem, formé dans la ville de Cognac, en France. "Beaucoup font des gins macérés. Nous, nous ne faisons que de la distillation" , appuie-t-il visiblement passionné. Celui-ci a d’ailleurs remporté 4 médailles à des concours internationaux pour le gin Gemblue lancé en 2015. "C’est un retour à l’essentiel, avec des produits nobles et locaux" , poursuit-il. En effet, l’orge, nécessaire à la fabrication du maltage – la toute première étape -, est cultivé à Thynes. Soit à moins de trois kilomètres de la distillerie. "L’agriculteur Julien Pesesse s’est arrêté un jour avec son tracteur et nous a proposé une collaboration. Nous n’avons même pas dû chercher. C’est un cycle puisque le moût leur revient ensuite, il n’y a pas de déchets" . Les baies proviennent quant à elles d’Italie.