Le Déclic de s’exprimer en musique (Photos)

Les jeunes de 14 à 22 ans issus de la région, s’exprimant en musique par leur plume, sont invités à concourir pour peut-être interpréter leur œuvre sur les planches du Marius Staquet!

Au 131 de la rue de la Station, le Déclic accompagne et aide les jeunes tandis qu’il apporte aussi son soutien aux parents. La structure mène également des projets dans les quartiers comme dans les écoles à propos du harcèlement ou sur la communication non-violente par exemple.

Envoyez votre vidéo de moins d’une minute avant le 3 février

Depuis 2019, le Déclic a aussi une oreille attentive à la parole des jeunes par le biais de la musique et son équipe continue sur sa lancée, cette année, en lançant un concours à destination des 14-22 ans comme l'explique l'un des éducateurs, Alexis: "Cette année, nous organisons la soirée "Sing & Flow", le samedi 26 mars, au Marius Staquet, où huit jeunes parmi tous les candidats seront retenus pour intervenir sur scène avec leur propre texte en slam, en rap ou par tout autre style. C'est ouvert et ce sont uniquement les régionaux de Mouscron/Estaimpuis qui peuvent y participer".

La 1re étape est en cours: "Avant le 3 février, les jeunes doivent nous faire parvenir une vidéo de 1 mn maximum dans laquelle ils se mettent en scène. Une fois cette date butoir passée, on les diffusera sur nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram. On ne veut pas que ce soient forcément les plus populaires qui soient retenus, raison pour laquelle 50% des votes proviendront du public et 50% autres d'un jury de professionnels." Et parce que slamer ou faire du rap dans sa chambre n'est pas la même chose que de faire face à un public, "il y aura une préparation. Le centre culturel mouscronnois les épaulera, aidera à se présenter sur scène. Au final, le ou la gagnante remportera au moins un enregistrement studio et le tournage d'un clip professionnel".

Des jeunes pourront se retrouver et faire passer des messages

Il y a bien plus qu'un projet artistique derrière cette démarche, comme le souligne toujours Alexis: "Les jeunes sélectionnés pourront déjà se retrouver ensemble, eux qui ont été séparés par la crise sanitaire. On a constaté un certain repli, de l'isolement et on veut remettre ce dynamisme dans la jeunesse. Ce concours, c'est aussi mettre en lumière ces jeunes qui ont des choses à dire à travers leur talent, en libérant leur parole, en exprimant ce qu'ils ont à revendiquer tout en ayant un minimum de respect. Des messages qui pourront notamment être relayés auprès des politiques, pour entendre ce que les jeunes ont à dire. Enfin, il y aura un après-concours avec un prolongement via un atelier d'écriture par exemple, du respect et du vivre ensemble aussi, par de l'échange avec des jeunes de Fedasil ou du pôle Égalité des chances".

Les vidéos sont à envoyer à alexis.declic@hotmail.com ou directement en message privé via la page Facebook https ://www.facebook.com/MOTS-POUR-MAUX-105967551062788 ou l’Instagram motspourmaux.ledeclic.