FOOTBALL| "Moen reste une équipe de village" , rappelle Grégory Vandenbulcke

En P2 flandrienne, si Dottignies surprend négativement avec l’avant-dernière place, Moen répond présent, pointant le bout de son nez aux portes du Top 5. Sa victoire sur le terrain du RDS a confirmé la tendance.

Interview : Loïc Defoort
FOOTBALL| "Moen reste une équipe de village" , rappelle Grégory Vandenbulcke
En bon capitaine de Moen, Julien Vanderzippe a surveillé de près Biagio Palmieri, le maître à jouer de Dottignies. ©ÉdA – 501724247640

Il y avait de l’ambiance samedi soir au stade la rue de la Haverie à Dottignies, où Moen venait rendre visite pour un duel entre équipes qui se connaissent bien. Et il y avait aussi de l’enjeu entre un RDS local qui, sept jours plus tôt, avait mis fin à un catastrophique 0 sur 18 et un KFC visiteur qui venait de sortir de deux défaites, dont une très sévère à Wevelgem (8-1). L’heure n’était donc pas à la détente malgré la fête préparée par le comité dottignien qui avait tout fait pour que les gradins soient bien garnis. Un public qui a assisté au succès 1-2 de Moen, qui reprend sa marche en avant, devant un Dottignies qui replonge dans le doute et bascule même à l’avant-dernière place du général. Une position peu enviable qui ne perdurera pas selon Greg Vandenbulcke, coach de Moen, qui a de son côté passé un samedi soir fort agréable.