L’Horeca mouscronnois en photo, entre désarroi et espoir

Par son projet photographique «Cœur Vide 19», le Mouscronnois Olivier Vryghem va à la rencontre des professionnels du secteur Horeca.

Pauline Deneubourg

Olivier Vryghem, alias Oliver Vrij, est un artiste amateur qui touche à tous les arts plastiques que ce soit chez lui ou à l’Académie des Beaux-Arts: dessin, peinture, céramique… Mais, depuis quelques semaines, c’est l’appareil photo qu’il a sorti pour immortaliser ces professionnels du secteur Horeca résignés, impuissants, en stand-by dans leur établissement désespérément vide pour son projet «Cœur Vide 19».