FOOTBAL| La colonne de gauche... en haut pour Luingne

Depuis deux ans, tout réussit aux Luingnois! Bien malin qui peut prédire quand leur ascension s’arrêtera. À surveiller de près!

Nicolas NORTIER
FOOTBAL| La colonne de gauche... en haut pour Luingne
©ÉdA – 50868564381

Le championnat n'a pas encore débuté mais Luingne fait déjà peur à ses adversaires! C'est le moins que l'on puisse écrire quand on voit le nombre de fois que les troupes de Giovanni Seynhaeve sont citées dans le Top 3 ou candidates à l'étiquette de surprise: «C'est quand même un peu étonnant parce qu'on vient de monter une seconde fois d'affilée. Je rappelle que nous étions en P4 voici deux ans, pointe illico l'entraîneur. D'un autre côté, ça parle beaucoup, on évoque nos belles installations, le fait d'avoir joué en Flandre pendant des années. Je ne vais pas non plus bouder mon plaisir parce que je dispose d'un bon groupe. Si on pouvait créer la surprise, je ne demanderais pas mieux mais il faut rester raisonnable: la colonne de gauche serait parfaite mais j'ai dans un petit coin de la tête le Top 5. Ce qui est chouette, c'est qu'on peut prendre tout ce qui vient. Le comité ne nous mettra pas de frein quoi qu'il arrive.» Dans une série que Giovanni apprend à connaître: «Esplechin et Herseaux ne sont pas des inconnus. On peut s'attendre à rencontrer des équipes qui jouent au foot, ce qui n'est pas pour nous déplaire car on a souvent du mal face à des adversaires qui bétonnent. La grande différence, c'est le niveau. En P4, une ou deux équipes sortent du lot; cinq ou six en P3 alors qu'un étage plus haut, c'est carrément une dizaine! On devra aller chercher des points au caractère sur des terrains qu'on annonce moins bons que le nôtre (NDLR: c'est tout à fait exact!) mais l'équipe n'en manque pas!»