Ducasse du Petit Courtrai: un grand soir avec le Grand Jojo

La 70e ducasse du Petit Courtrai a tenu toutes ses promesses durant ce week-end ensoleillé avec une sacrée figure belge en apothéose, samedi soir.

Ducasse du Petit Courtrai: un grand soir avec le Grand Jojo
Le Grand Jojo entouré de quelques forces vives de l’association dont Roger Rousmans à sa gauche. ©EdA
 La tente n’était pas assez grande mais l’ASBL a tenté au maximum d’offrir un confort de concert à toutes et tous.
La tente n’était pas assez grande mais l’ASBL a tenté au maximum d’offrir un confort de concert à toutes et tous. ©EdA

Ce premier week-end de septembre fut chargé à Mouscron. Les initiatives n’ont pas manqué aux quatre coins de l’entité.

L’une d’elles était particulièrement attendue et n’a d’ailleurs pas manqué d’attirer un public ayant parfois parcouru des dizaines de kilomètres afin de rejoindre le quartier du Petit Courtrai.

Comme nous le détaillions au début du mois d’août, Roger Rousmans avait concocté depuis des mois un sacré programme avec la complicité de ses forces vives de l’ASBL Les amis du Petit Courtrai.

Et parce qu’il s’agissait de la septantième édition, toute l’équipe a souhaité marquer le coup avec un concert mémorable, celui du Grand Jojo... Rien que cela!

Une venue réussie notamment grâce à la complicité de Jean-Yves Van Loo, fils du prolifique producteur mouscronnois.

Le chanteur d'A viva Mexico, d'On a soif et du Sergent Flagada a tenu toutes ses promesses lors de ce concert entièrement gratuit à la rue de la Martinoire.

Comme il fallait s’y attendre, la grande tente n’a pas suffi. Fort heureusement, des chaises avaient été placées à l’extérieur afin d’assurer un confort maximum.

 Le Grand Jojo est allé se restaurer chez Pierre Dujardin, au Liam’s.
Le Grand Jojo est allé se restaurer chez Pierre Dujardin, au Liam’s. ©EdA

Un artiste qui a également fait un crochet par le restaurant Le Liam’s de la chaussée d’Aelbeke afin de trinquer et se restaurer...