Roméo Elvis en ouverture des 24H!

Le vendredi 22 septembre, le rappeur belge qui monte, qui monte… sera sur la scène des 24H de course libre, à la plaine de Neckere, avec Le Motel.

Thomas Turillon
Roméo Elvis en ouverture des 24H!
Roméo Elvis (à droite) sera sur la scène de cette 39e édition avec le beatmaker Le Motel. ©Guillaume Kayacan

L’organisation musicale des 24H de course libre a l’art d’être à la page. On se souvient encore d’Alice on the Roof, l’an dernier, qui a continué son joli parcours. Cette fois, l’équipe a réussi à attraper dans ses filets le rappeur bruxellois qui a la cote, Roméo Elvis.

Il a commencé à rapper durant ses études à… Tournai

On ne compte plus les couvertures de magazines, les reportages (Les Inrocks lui a consacré une double page élogieuse!), les interviews à la télévision, ses clips vidéos qui passent en boucle sur la chaîne télé de PureFM…

Quant aux grands festivals, ils lui déroulent tous le tapis rouge, comme le Printemps de Bourges en avril dernier. Ses fans pourront l’écouter en juillet prochain aux Ardentes, au Summer Festival d’Anvers, à Couleur Café… et également en Flandre où les salles font toujours le plein, là où il prend le micro.

Pour l’anecdote, sachez que le jeune homme a commencé à rapper au sein de l’internat de l’institut Saint-Luc de Ramegnies-Chin où il a étudié l’art pictural.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas (encore), c'est vraiment comme ça qu'il s'appelle (Roméo Johnny Elvis Kiki Van Laeken en entier!) mais lorsqu'on sait que ses parents ne sont autres que le chanteur Marka et l'humoriste Laurence Bibot, cela devient tout de suite moins étonnant… La fibre artistique, on la cultive dans la famille, même si Roméo veut qu'on ne lui ouvre des portes que pour ce qu'il est et pour ce qu'il fait. Il revendique d'ailleurs son côté «autodidacte et indépendant».

S’il fallait résumer le talent de ce jeune Bruxellois à outrance, on dirait qu’on apprécie son gros timbre de voix et son écriture mêlant autant de gravité que d’humour.

Ce sera la première partie

Roméo Elvis a sorti quatre albums (EPs): en solo, «Bruxelles c’est devenu la jungle» (2013) et «Famille nombreuse» en 2014, puis avec le beatmaker (compositeur de morceaux instrumentaux) Le Motel «Morale» (2016) et «Morale 2». Ce dernier rafle encore les éloges depuis sa sortie en mars. La scène mouscronnoise aura d’ailleurs la chance d’accueillir le binôme à la complémentarité singulière.

Précisons enfin que Roméo Elvis & Le Motel ne sont «que» la première partie (et c’est déjà incroyable!) Pour la tête d’affiche, on vous laisse encore mijoter quelques semaines… En attendant, allez zieuter sur Google les clichés de Roméo sur scène pour mieux vous faire une idée du chapiteau de la plaine de Neckere qu’il réussira à soulever: ce n’est pas un concert qui attend les heureux fêtards mais bien un véritable spectacle tant il se donne!

www.24hmouscron.be