Heureuses retrouvailles à la Galerie C pour Thierry Mordant et Jérémy Piquet

Deux artistes de la région qui se complètent bien et qui exposent ensemble, voilà la bonne idée de Claudie Jadot promise dès ce dimanche matin.

Thomas Turillon

L’artiste Thierry Mordant (à gauche sur notre cliché) prend toujours plaisir à revenir dans la galerie d’art jouxtant l’hôtel de ville.

À la Galerie C avant l’illustration de timbres belges, fin 2016

Celui qui a fait l’École supérieure Arts appliqués et Textile de Roubaix expose 25 œuvres. Les unes mêlent du crayon et de l’encre de Chine tandis que d’autres sont à la peinture franche, avec de fines projections réalisées à… la brosse à dents! Résultat probant.

«Il y a un côté onirique dans mon travail. L'objectif est que cela me fasse rêver. Après, si cela fait aussi rêver les gens, c'est encore mieux!» sourit l'artiste dont on sent toujours l'amour du cirque dans plusieurs de ses créations incluant le surréalisme.

On précisera que M. Mordant a déjà réalisé de nombreuses illustrations pour des timbres, notamment ceux qui célébraient les dix ans de règne d'Albert de Monaco à la tête du rocher, l'été dernier. «Une série de timbres belges que j'aurai dessinés sortira à la fin de l'année. Il s'agira de portraits de Prix Nobel.»

«Thierry? Un modèle, un moteur puis un ami»

Parallèlement, son ami Jérémy Piquet expose aussi ses dessins et peintures. «C'est la 2e fois que j'expose ici. Lorsque j'ai débuté, Titi (NDLR, le surnom qu'il donne à Thierry) était déjà bien dans le circuit artistique. Ce fut d'abord un modèle puis un moteur avant de devenir un ami. C'est lui qui me propose de partager des expositions puisqu'on est un peu dans le même univers» explique ce diplômé en illustration de l'institut Saint-Luc habitant aujourd'hui en Allemagne et qui propose ses œuvres tant sur papier que sur toiles et… sur planches en bois.

Claudie confirme les propos de ce duo qui se complète à merveille: «Chacun fait du réalisme fantastique que j'aime!» À voir jusqu'au 24 juillet prochain à la rue des Patriotes.

Dimanche 22 mai 2016, de 11 à 13 heures, en présence des artistes. Galerie ouverte tous les jours, de 10 à 12 heures et de 15 à 19 heures, sauf les dimanches et lundis. 056 333 501 – www.galeriecmouscron.be.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...