À l’assaut des appareils de climatisations

Spécialisée dans les appareils de climatisation et de ventilation, l’entreprise hurlue Frigotherm a plusieurs cordes à son arc.

À l’assaut des appareils de climatisations
pano chaleur : climatisation avec Frigotherm ©Com
Maxence DESUTTER

Elle s’occupe ainsi également de tout ce qui se rattache aux grandes cuisines de restauration, des chambres froides et des systèmes d’aération par extraction. Lors de ces périodes de fortes chaleurs, à l’image de la journée que nous avons connue hier, les ouvriers et employés doivent donc gérer le dépannage et l’installation de tous ces aménagements tout en répondant à des demandes plus massives.

«Lorsque les températures montent, nous remarquons une nette hausse pour tout ce qui concerne les appareils de climatisation, explique Vincent Dewulf, employé de Frigotherm. Il peut s'agir soit de dépannage d'urgence ou d'installation d'un nouveau système. Nous ne devons toutefois pas oublier non plus nos autres secteurs. La charge de travail augmente, mais nous nous en sortons toujours. Au total, nous sommes cinq employés et onze ouvriers et nous parvenons même à jongler avec les vacances de chacun. »

Il n'est pas question ici des petits appareils d'appoint qu'on peut se procurer partout, mais bien de structures fixes utilisables sur le long terme. Lorsqu'il fait chaud, les gens pensent volontiers à la climatisation, mais souvent ce sont des infrastructures réversibles qui sont placées. Elles permettent ainsi de se chauffer l'hiver également. C'est justement ce qu'a choisi, en étant conseillée par Frigotherm, la gérante de «Chez Vivie», une nouvelle épicerie sur la place d'Estaimpuis. «À la base, je voulais simplement un système de climatisation pour préserver mes chocolats de la vague de chaleur que nous avons connu en juillet, précise la dame qui vient d'ouvrir son commerce. Lorsque j'ai su que des appareils faisaient aussi chauffage, je n'ai pas hésité. Au prix de 3 400€, je trouvais ça raisonnable, pour quelque chose utilisable toute l'année

En cas de pépin, «Vivie» sait aussi qu'un dépannage rapide sera assuré. «J'ai rencontré un tout petit souci et en moins de trente minutes, une équipe de Frigotherm a débarqué.» Au sein de la société, on s'organise en effet au maximum pour éviter que les utilisateurs ne se retrouvent coincés avec un appareil défectueux. «Certains de nos clients rencontrent des soucis de santé et ont constamment besoin de leur climatisation. Nous ne pouvons donc pas les laisser en plan, souligne Vincent Dewulf. Nous travaillons donc avec un système de garde qui fonctionne sept jours sur sept. Pour répondre à un maximum de sollicitations, nous disposons aussi d'un stock important de pièces