« Faire le plein avant la trêve ! »

Avec la venue de Lommel, le RMP entame une série de cinq matchs contre des équipes moins bien classées. Le coach veut aligner les bons résultats.

Maxence DESUTTER
« Faire le plein avant la trêve ! »
Foot: Dessel - RMP - 01 ©ÉdA J-L. Boitte – 201514605761

Après la déconvenue de Dessel, les joueurs de Mouscron-Péruwelz sont à nouveau obligés de réagir, ce soir, dans leur antre du Canonnier.

Face à Lommel United, quatorzième classé, à deux points derrière eux, seule la victoire comptera.

«Nous sommes toujours au pied du mur après un déplacement, constate Arnaud Dos Santos, le coach du RMP. Sans gagner hors de nos bases, nous ne pouvons pas nous rater à domicile, sous peine de s'enfoncer dans les profondeurs du classement

L’entraîneur voit même plus loin que cette rencontre, puisqu’il établit des plans jusqu’à la trêve hivernale.

Avant les fêtes de fin d’année, il reste ainsi six rencontres à disputer (NDLR: voir par ailleurs: le match à Boussu-Dour est avancé au 22 ou 23décembre), dont cinq contre des équipes moins bien classées que les Mouscronnois.

«Ce programme doit nous permettre de faire le plein de points, affirme le tacticien picard. Si récolter la totalité des unités n'est pas possible, nous devons en tout cas aller en chercher un maximum. Nous savons toutefois que rien ne sera simple, face à des formations qui donneront tout pour arracher le moindre point. De plus, nous enchaînerons deux déplacements à Heist et Saint-Nicolas et lorsqu'on connaît nos soucis actuels, cela peut faire peur, mais il faudra passer outre

« Comme Alost »

Pour profiter des réveillons avec un capital points intéressant, les «Hurlus» ont d’abord tout intérêt à bien se concentrer sur la partie de ce vendredi soir, contre Lommel.

«C'est une nouvelle fois très important pour nous, prévient Dos Santos. Cette équipe se rapproche d'Alost, car elle est joueuse avec un collectif de qualité. Elle éprouve toutefois certaines difficultés à l'extérieur (NDLR: les Limbourgeois restent sur un 5/18 en déplacement.)»

Évoquer un jeu à «l'Alostoise», que le RMP a lourdement battu 4-0, il y a deux semaines, cela permet donc d'avoir de bons espoirs de vivre le même genre de scénario. «Malheureusement, la vérité d'un match n'est pas celle du suivant, tempère Arnaud. Contre Alost, il ne faut pas oublier que nous avons eu la chance de marquer rapidement, ce qui nous a facilité la tâche. Ce jour-là, notre efficacité était très belle. Nous espérons donc que cela se reproduira. En tout cas, le leitmotiv sera le même. Je vais ainsi demander aux garçons de directement prendre les débats à notre compte, sans laisser espérer quoi que ce soit à l'adversaire. Il faudra aller de l'avant et mettre du rythme, sans pour autant se mettre en danger derrière

Le coach attend aussi une grosse réaction de ses attaquants, plutôt décevants, à Dessel, samedi passé. «Ils doivent être plus présents. Il faut qu'ils retrouvent vite leur confiance. Après le large succès contre Alost, je pensais que c'était réglé, mais à Dessel, c'était trop insuffisant pendant une heure », conclut le coach du RMP.