M. Seynaeve nous a quittés

cyclisme Vraie figure de notre cyclisme régional, Michel Seynaeve, surnommé Mickey, est décédé ce mercredi, victime d'un malaise cardiaque.

Né le 13 février 1939 à Saint-Benoît, le cycliste Mickey Seynhaeve avait connu un parcours atypique. Parti de rien, il avait su faire son trou comme commerçant de fruits et légumes, un métier qu'il avait embrassé dans les années 60 pour subvenir aux besoins de sa famille après avoir couru en compétition. Son palmarès se forgea surtout en Outre-Quiévrain puisqu'il fut l'équipier de Jean-Marie Leblanc au sein du club d'Isbergues et qu'il fut intégré en une fin de saison 1964 dans l'équipe pro Flandria-Romeo. Après avoir raccroché, il devint organisateur, mettant notamment sur pied la Flèche Picard et le challenge des «Belles du Nord» qui réunissait à l'époque le Tour des Flandres, le Circuit des Frontières, Paris- Roubaix ou encore les Grand Prix d'Isbergues et de Fourmies. Plus tard, il s'occupa de ses fils, Marc et Serge, à leur tour pros. Avec des méthodes originales d'entraînement consistant à remplir deux bidons de gravier pour paraître plus légers en course, il était considéré comme un vrai visionnaire. L'excellent grimpeur écossais Robert Millar confessa plus tard qu'il s'était entraîné aussi avec du plomb autour des chevilles. Fortement diminué depuis cinq ans par divers ennuis de santé, Mickey trouvait un certain réconfort à suivre les courses cyclistes à la télévision. Ses funérailles seront célébrées lundi à 10h à Luingne. À son épouse, ses fils et ses proches notre journal présente ses sincères condoléances.V. C.