« Alim’Ath », un projet pour doper les circuits courts à Ath et dans les Collines

Mené à Ath et dans le Parc naturel du Pays des Collines, le projet "Alim’Ath" vise à doper les circuits courts.

« Alim’Ath », un projet pour doper les circuits courts à Ath et dans les Collines
Le projet «Alim’Ath» vise à encourager la production, la vente et la consommation de produits locaux. ©L’Avenir – F.H.

"Alim’Ath" est un projet de relocalisation alimentaire sur le territoire d’Ath et les communes du Parc naturel du Pays des collines (Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Ellezelles, Mont-de-l’Enclus) afin de favoriser l’alimentation locale et les circuits courts. Le territoire ciblé a une superficie de 33 500 hectares pour 54 500 habitants. On totalise plus de 500 exploitations agricoles.

Encourager la production et la consommation locale

"Alim’Ath" fait suite à un appel à projets de la Région Wallonne (2020) visant à soutenir des projets s’inscrivant dans une optique de "relocalisation durable de l’alimentation". Au total, 46 projets ont été soutenus à travers la Wallonie.

Le projet œuvre dans deux directions essentielles: contribuer au développement de la production, transformation et consommation de produits alimentaires locaux sur les territoires concernés, d’une part; sensibiliser différents publics aux intérêts d’une production et consommation alimentaire locale sur les territoires concernés, d’autre part.

Les objectifs sont échelonnés sur trois ans: d’abord connaître la réalité du territoire en termes de flux et d’acteurs alimentaires; proposer ensuite des solutions concrètes en accord avec les acteurs du secteur agro-alimentaire en faveur de l’alimentation locale et durable; enfin, relocaliser l’alimentation en favorisant la rencontre entre l’offre locale et les consommateurs du territoire via différentes actions.

Magasins à la ferme, magasins de produits locaux

" On dénombre énormément de magasins en vente directe, comme des magasins à la ferme ou des distributeurs automatiques (on en compte près de 55 sur le territoire d'Alim'Ath)" lit-on dans le récent numéro du périodique communal "La Vie Athoise".

"Mais les magasins ne sont pas seulement à la ferme. On comptabilise aussi 19 magasins de produits locaux sur le territoire, qui s’articulent sous forme de magasins coopératifs, d’épiceries spécialisées ou de commerces de proximité."

"On retrouve, en plus de tous ces “magasins briques”, des marchés de produits locaux (trois sur le territoire), de nombreux vendeurs ambulants ou des tournées de livraisons. Ce qui a également la cote, ce sont les drives ou autres services de type “click & collect”, mais aussi les groupements d’achat (cinq sur le territoire)."

alimath@ath.be