« Ils m’ont pris pour un terroriste », prétend le détenu de la prison de Leuze-en-Hainaut

Un détenu de la prison de Leuze, transféré depuis lors à Saint-Gilles, a dû répondre de faits de violence et de menaces envers des agents pénitentiaires.

La Rédaction de L'Avenir

Selon la déclaration du personnel de la prison, tout a commencé lors d’un contrôle de cellule. "Le détenu n’avait pas la facture du nouveau percolateur qu’il avait en sa possession. Il a donc été soupçonné de l’avoir volé. C’est alors que l’homme a commencé à insulter l’agent chargé du contrôle et a fini par se jeter sur lui. Une fois maîtrisé, le détenu a été emmené au cachot et il aurait ajouté : “Sales Belges, Daesh va revenir !”, relate le procureur du roi. Le lendemain, il a menacé les agents en leur adressant : “Quand je sors, je vais tous vous tabasser, sales Belges.”"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...