Leuze : 60 % du territoire est désormais plongé dans le noir entre minuit et 5 h

Leuze-en-Hainaut fait partie des communes qui ont marqué leur accord pour l’extinction de l’éclairage public entre minuit et 5 h, afin de réduire l’impact de l’augmentation folle des coûts de l’énergie.

La Rédaction de L'Avenir
 Photo prétexte
Photo prétexte ©ÉdA – Jacques Duchateau

L’éclairage public leuzois dépend de postes situés sur Ath (Ligne), Antoing et Quevaucamps (Belœil). Le gestionnaire du réseau électrique, Ores, vient de réaliser les travaux d’adaptation sur le poste de Ligne, qui alimente une bonne partie de l’éclairage de l’entité. Depuis la nuit dernière, 60 % du territoire est éteint entre minuit et 5 h du matin, a indiqué la Commune.

Des travaux complémentaires sont en cours sur les postes d’Antoing et de Quevaucamps. Dès qu’ils seront terminés, en principe pour le début du mois de décembre, les villages de Willaupuis, Tourpes, Blicquy, Pipaix, Chapelle-à-Oie et Gallaix seront eux aussi plongés dans le noir.

Cette mesure sera en vigueur jusqu’au 31 mars 2023.