PHOTOS | Voiture contre camion: un blessé très grave

Le choc a été d’une extrême violence au boulevard Paul-Henri Spaak, près des établissements Parduyns. Le camion est parti en ciseau, a percuté un poteau avant de s’enflammer. La voiture a été littéralement explosée. Le moteur a fini quinze mètres plus loin… dans le magasin.

Arnaud Smars

Dans la nuit de vendredi à samedi, peu avant minuit, les pompiers de Leuze ont été appelés pour un impressionnant accident au boulevard Paul-Henri Spaak, juste en face des établissements Parduyns. Selon des témoignages recueillis sur place, une voiture a quitté sa trajectoire, circulant en direction de Tournai, et a percuté un camion qui venait en face. Le choc a été tel que le poids-lourd a dévié, percuté un poteau avant de s’enflammer. La voiture, elle, a frappé violemment un talus puis une bordure. Le véhicule a littéralement explosé. Le moteur a été projeté une dizaine de mètres plus loin… dans la vitrine du magasin. D’autres débris ont également cassé plusieurs vitres.

Peu d’optimisme quant à l’état du chauffeur…

Si le routier a réussi à prendre la fuite avant que son camion prenne feu, le chauffeur de la voiture a dû être désincarcéré durant de longues minutes. Il a été (très) gravement blessé. Les services de secours étaient même peu optimistes quant à son état au moment où il était emmené vers l’hôpital le plus proche.

Une quinzaine de pompiers sont intervenus pour la désincarcération et pour éteindre l’incendie en cours avant de débuter le long nettoyage de la route vu les nombreux débris jonchant le sol. Le boulevard sera fermé une bonne partie de la nuit, voire même de la matinée. Les policiers de la zone Leuze – Beloeil ont effectué les constatations d’usage et ont assuré la circulation. Il a été demandé aux chauffeurs de passer par le centre-ville afin d’effectuer la route.

Parduyns devrait être ouvert

Le responsable du magasin, M.Parduyns, a été prévenu peu de temps après l’accident et est venu constater les dégâts. «Les débris ont cassé plusieurs vitrines du magasin, explique-t-il. C’est du matériel, j’espère maintenant que les assurances vont s’employer. Nous attendons que la zone de secours vienne placer des planches de bois afin de sécuriser les lieux. Logiquement, cet accident ne devrait pas empêcher l’ouverture de ce samedi. Il y a juste un rayon qui a été un peu plus endommagé par le passage du moteur».