Le Scénario, un excellent passe-temps

Le café Le Pass’Temps de Brieuc Allart est devenu un restaurant, Le Scénario,où l’on mange en compagnie des plus grandes stars du cinéma.

Michel LANDRIEU
Le Scénario, un excellent passe-temps
Le Scénario ©EdA

Brieuc Allart, 34 ans, est indépendant depuis quatorze ans. Dans le secteur Horeca depuis cinq années, d’abord avec son café « Le Pass’Temps » et maintenant avec un restaurant – brasserie – tea-room, « Le scénario ». Le décor a changé. La salle s’est élargie et de grands miroirs ajoutent encore du volume et de longues perspectives. Mais les niveaux différents, pas mal de recoins et un éclairage tamisé distillent une impression d’intimité. Les murs peints en gris mistral et vanille, les sièges dans des tons ardoise produisent une sensation de moelleux et l’impression d’être dans l’univers feutré d’une salle de cinéma. Une illusion renforcée par les nombreuses photos et dessins de stars du grand écran. En noir et blanc. Avec les tout grands, Jean Gabin, Laurel et Hardy, Belmondo et, fatalement, Louis de Funès dans le Grand Restaurant.

De la cuisine sur mesure

Avec deux personnes en cuisine et deux en salle, Brieux Allart « peut accueillir une soixantaine de convives. Pour des formules très variées qui vont du plat du jour au menu brasserie avec au passage quelques belles surprises du chef. Le menu du jour à 10€ comportait, hier, un jambon serrano avec melon et crudités suivi d'un pavé de saumon sur une fondue de poireaux. Pour les bonnes fourchettes, la côte à l'os d'un kilo pour deux personnes est à 40€ ».

La carte brasserie est très variée. On y trouve des pâtes autour des 9€ avec un scénario à 13€ garni de saumon, de scampis et de crevettes grises. Les omelettes sont à 7€. Et dans les croques, un étonnant croque saumon avec du philadelphia et des crudités se vend à 9€. Les salades tournent autour des 10€. Avec une périgourdine à 13€ pour les tout gros appétits.

En variante, le patron propose à ses clients d’imaginer eux-mêmes le scénario d’une quiche à 10€ qu’ils garniront, au choix, de six ingrédients choisis dans une liste très large de légumes, de viandes, de poissons et de fromage. De la cuisine sur mesure.

Au rayon plutôt gastro les cassolettes de poisson gratinées ou les roulades de soles au saumon constituent une excellente entrée à 13€. En attendant un steak ou une brochette de bœuf avec accompagnements et sauces au choix pour 14€.

Prenez donc un Coluche…

En dessert, et puisque le scénario est aussi un tea-room, les glaces, crêpes et gaufres se combinent au gré des palais sans dépasser les 6€. Avec une coupe scénario aux fruits de saison. En spécialité, le tiramisu est à 4,50€. Et le café gourmand s’impose à 6€ avant de reprendre la route.

Au niveau des boissons, le dépaysement est total et les cocktails particulièrement exotiques. On y déguste, avec modération bien sûr, un Charlie Chaplin ou un Coluche. Ou encore un Marilyn Monroe au get 27 et batida. Au rayon vin, un peu de tout à des prix modérés. Autour des 15€ pour un Côtes-du-Rhône ou un Côte de Blaye. Et, pour les gourmets, un excellent Saint – Estèple ou un surprenant Côtes de Gascogne rosé pour 24€ seulement.¦

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...