Une jument massacrée à Ghoy, près de Lessines

Nouveau cas de maltraitance envers un cheval: la jument d'Audrey Dubois a été frappée et laissée pour morte dans la prairie où elle vivait. Les faits se sont passés dans la nuit de mercredi 25 à jeudi 26 mai à Ghoy, près de Lessines.

Dans la nuit du mercredi 25 mai au jeudi 26 mai, un ou des individus mal intentionnés ont pénétré dans une prairie de Ghoy, petit village près de Lessines.C'est là que vivait depuis 2 jours seulement la jument d'Audrey Dubois.Le ou les malfaiteurs ont, pour une raison inconnue, frappé à mort la jument.Laissant une cavalière inconsolable.

"Vers 7h15, mon grand-père est venu faire sa tournée pour lui donner à manger et lui remettre un peu d'eau, raconte Audrey.C'est lui qui a découvert notre jument étalée par terre dans un piteux état.Elle était déjà morte. Mon grand-père a appelé le vétérinaire et mon oncle a immédiatement porté plainte à la police".

D'après Audrey Dubois, sa jument présentait "plusieurs coups sur tout le corps, deux pattes cassées et deux trous dans la tête, dont un profond". Et de terminer en déplorant cet acte incompréhensible: "toute la famille est très triste, c'était une jument adorable.Elle était aimée de tout le monde".

Agrandir le plan