Tentative de meurtre et drame familial à Frasnes-lez-Anvaing

Un homme a tiré un coup de feu contre son épouse mardi soir avant de tenter de se suicider. Leurs jours ne sont plus en danger, mais l’état de santé du monsieur est encore très critique.

Audrey Ronlez
 Deux armes ont été utilisées: une arme de poing et un fusil de chasse.
Deux armes ont été utilisées: une arme de poing et un fusil de chasse. ©AFP

Deux coups de feu ont été tirés dans la soirée de mardi dans l’entité de Frasnes-lez-Anvaing. Le drame s’est joué au sein d’une habitation familiale.

"Mardi 27 décembre dans la soirée, un homme a tiré sur sa femme et celle-ci a été touchée au bras ", précise Frédéric Bariseau, substitut du procureur du Roi de la division Mons-Tournai.

"Il a ensuite dirigé l’arme de poing vers une tierce personne présente, mais celle-ci s’est certainement enrayée et le coup n’est donc pas parti."

L’homme s’est alors emparé d’un fusil de chasse et a tenté de mettre fin à ses jours.

"Il a été hospitalisé dans un état critique. La dame a également été emmenée en milieu hospitalier, mais ses jours n’étaient pas en danger."

Ce jeudi, le pronostic vital du monsieur n’était plus engagé, mais son état reste très préoccupant.

De longs devoirs d’enquête

Le dossier a été mis à l’instruction du chef de tentative de meurtre.

Pour l’heure, les protagonistes n’ont pas encore été entendus par la police et on ignore si l’homme pourra l’être au vu de la gravité de ses blessures.

"Tout le travail a été effectué sur place et nous attendons désormais les directives concernant les devoirs d’enquêtes complémentaires demandés par M. Riban, le juge d’instruction désigné dans ce dossier", explique Hugues Lebedelle, chef de corps de la zone de police des Collines.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...