Du social après le tourisme dans l’ancienne gare de Frasnes, avant un retour à sa vocation première?

Après avoir hébergé un musée (la Maison du Sucre), puis le CPAS, l’ancienne gare pourrait bientôt retrouver, avec le futur RAVeL, sa fonction d’accueil de navetteurs et « voyageurs ».

Pascal Lepoutte

"Tant que je serai président, le CPAS ne fera jamais obstacle à la transformation de la gare en une halte d’accueil des touristes, et surtout de mise à disposition de vélos électriques. Parce que notre avenir n’est plus ": Valéry Gosselain, qui n’a jamais pris le train à Frasnes-lez-Buissenal ( NLDR ; il aurait pu, étant âgé de onze ans quand la ligne voyageurs a été stoppée en 1988) apparaît comme un interlocuteur désigné pour évoquer le passé récent de l’ancienne station. Et pas seulement parce qu’il habite à la rue… de la Gare; avant de revenir à la tête du Centre public d’aide sociale, le tourisme faisait partie de ses attributions scabinales: " J’ai connu la fin de la Maison du Sucre, et je ne suis pas totalement étranger à son changement d’affectation. Le nombre de visites était ridiculement bas, l’isolation du bâtiment exécrable et la scénographie dépassée. Pourtant, lors de son inauguration, en octobre 2001, j’étais très enthousiaste. Mais le musée a extrêmement mal vieilli ."