Le budget 2022 de Frasnes-lez-Buissenal ne convainc pas l'opposition

Le budget 2022 de Frasnes-lez-Buissenal n’a pas fait l’unanimité auprès de l’opposition qui s’inquiète pour l’avenir.

M.P.
Le budget 2022 de Frasnes-lez-Buissenal ne convainc pas l'opposition
Des investissements en matière de sécurité sont prévus en 2022 le long de la chaussée Brunehault à Œudeghien. ©L’Avenir – F.H.

Présenté ce mardi soir par l’échevin des Finances, Sébastien Dorchy, le budget communal 2022 est loin d’avoir fait l’unanimité auprès de la minorité. Ce dernier a ainsi indiqué le maintien d’un IPP à 7%, le pourcentage le plus bas de Wallonie picarde.

"Nous constatons à nouveau, comme en 2021, que le budget n'est pas très innovant et qu'il est confectionné dans le seul but pour la majorité de maintenir son argument électoral fétiche" souligne-t-on du côté d'Écolo. "A savoir, le maintien d'un IPP à 7%, sachant bien que ce maintien ne sera, à court terme, plus tenable."

"Je ne peux pas concevoir aujourd'hui, qu'on puisse dire qu'il n'est pas bien de maintenir l'IPP à 7%" réplique l'échevin des Finances. "Le fait de ne pas payer 7,9 à Frasnes comme dans la plupart des communes en Wallonie, c'est 393 000 euros qu'on ne fait pas payer à l'ensemble des citoyens."

Concernant le budget ordinaire, qui permet le fonctionnement régulier de la Commune, le résultat général prévisionnel pour 2022 présente un boni de plus de 19 400€. " On nous présente un boni général qui fond comme neige au soleil; de 1.500.000€ au compte de 2019, il est aujourd'hui de 506 000€" souligne Michel Devos (PS). "Le budget est donc en mali de 207 000€ à l'exercice propre. La situation financière de la commune nous inquiète beaucoup pour les années à venir."

Un subside interpellant pour la Croix-Rouge

Avec des recettes de 13,3 millions d'euros et des dépenses plus ou moins similaires, le parti socialise déplore des recettes surestimées tandis que plusieurs dépenses seraient quant à elles, sous-estimées. C'est notamment le cas pour les fournitures, l'entretien et la location de vêtements de travail (15 000€). "C'est bien mais est-ce suffisant pour une trentaine d'ouvriers? De plus, le subside à la Croix Rouge (5 000€) qui devrait, selon nous, être plus important vu les nombreux services rendus à nos concitoyens les plus fragilisés, de plus en plus nombreux, grâce à l'épicerie sociale et à la boutique de deuxième main. Une économie pourrait être faite sur les crédits affectés aux festivités diverses pour majorer la dotation à la Croix-Rouge. C'est incompréhensible."

Jacques Dupire est également interpellé par ce subside, qui aurait pu être augmenté à son sens.

"Le subside de la Croix-Rouge est passé en début de législature de 2 500 à 5 000 euros" précise Sébastien Dorchy. "De plus, il y a quelques mois, j'ai contacté le président de la Croix-Rouge pour demander s'il fallait hausser l'aide communale. Ce dernier a déclaré que non, c'est pour cette raison, que nous n'avons pas augmenté la dotation. En cours d'année, s'il est nécessaire de la hausser, nous le ferons."

Et en réponse plus particulièrement à Jacques Dupire: "je n'ai pas besoin que quelqu'un qui n'a jamais haussé la dotation, me rappelle qu'il faudrait peut-être le faire aujourd'hui…"

Des projets reportés

Pour 2022, la Commune de Frasnes souhaite mettre en place de nombreux projets. Ce sont donc 54 investissements qui sont prévus pour cette année, avec un total de dépenses qui s'élève à 5,7 millions d'euros. " Comme dans tout budget, des projets ont dû être reportés ou mis entre parenthèses" explique Sébastien Dorchy.

"Certains étaient tout à fait réalisables comme l'accès PMR à l'hôtel de ville et à la piste d'athlétisme, l'incorporation d'une ludothèque au sein de la bibliothèque, l'installation d'abribus ou encore et pas des moindres, des travaux de sécurisation incendie et la sécurisation de l'ensemble des établissements scolaires " remarque Marie-Colline Leroy (Écolo).

Dans le budget extraordinaire, il est toutefois prévu de revoir la sécurité au niveau de la chaussée de Brunehault à Œudeghien et d’investir plus de 100.000€ pour l’aménagement de stationnement de vélos dans le cadre du projet "Wallonie Cyclable".

" Nous regrettons l'absence de crédits pour le plan communal de mobilité qui serait bien utile au vu de l'urbanisation sans cesse croissante", s'exclame Michel Delitte, chef du parti Horizon Citoyen.

Au niveau de l’enseignement, le budget 2022 prévoit notamment le pavage de la cour de l’école d’Anvaing (25 000€), l’achat d’un bus scolaire (100 000€), l’aménagement de classes à l’école d’Œudeghien (70 000€) ou encore l’achat de tableaux interactifs (25 000€).

Pour conclure, Sébastien Dorchy explique que la Commune de Frasnes-lez-Anvaing "investit de façon considérable dans la mobilité douce, les économies d'énergie et maintient sa politique généreuse en matière d'enseignement".

Et de lancer à la minorité: "il faut d'arrêter de faire croire au citoyen que la commune de Frasnes n'est pas impactée par la crise sanitaire et que c'est la majorité MR qui travaille mal ou qui dépense sans compter".