Démission de Jean-Luc Crucke: "Il faut être en accord avec soi-même"

La démission du ministre semble logique, dans son chef. Mais elle peut surprendre dans un contexte politique où on reste souvent scotché à sa place.

Emmanuel Huet

Lorsque jean-Luc Crucke a fait son apparition, ce lundi matin, dans la salle de réunion du 7e étage de son cabinet, on a assez rapidement compris que c'est bien sur sa démission du gouvernement wallon qu'il voulait communiquer. La présence à ses côtés du président du MR, Georges-Louis Bouchez, confirmait l'importance de ce rendez-vous fixé quelques minutes plus tôt à la presse. "Pour moi, une page va se tourner… " entame le ministre wallon du budget.