Ligne à 340 kV: les partis politiques frasnois prennent une position commune

L’ensemble des groupes politiques frasnois dit «Non » à la Boucle du Hainaut. Et déplore la manière dont Elia consulte.

P.L.
Ligne à 340 kV: les partis politiques frasnois prennent une position commune
À Frasnes-lez-Anvaing, les mandataires s’interrogent sur les conséquences de la ligne sur la santé, l’agriculture, le tourisme… ©Eda

Carine De Saint Martin, bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing, et les chefs de groupe Vincent Duchâteau (MR), Michel Devos (PS-AC), Michel Delitte (Horizon Citoyen) et Didier Verdoncq (Écolo) ainsi que le conseiller communal indépendant Jacques Dupire ont pris mardi soir, à l'issue d'une réunion, une position commune sur la Boucle du Hainaut.

Les mandataires communaux frasnois ont décidé de s'opposer au projet tel que présenté par Elia. S'ils sont conscients de l'importance de disposer d'une infrastructure permettant de rencontrer les nombreux défis techniques qu'implique la transition climatique et énergétique, il n'en demeure pas moins «que cette dernière ne peut intervenir sans prise en considération des réalités locales et de la santé de nos concitoyens» déclarent-ils dans un communiqué.

Ils se posent des questions et ont constaté plusieurs manquements dans ce dossier: niveau sanitaire négligé, impossibilité pour de nombreuses exploitations agricoles de s’agrandir; risque d’incidences néfastes suite au croisement de la ligne 380 kV avec la ligne actuelle de 150 kV…

Le prétexte du Covid-19

Frasnes-lez-Anvaing fait partie du territoire du Parc Naturel du Pays des Collines. Soucieuse de la qualité du paysage, de son environnement, la commune est réputée pour son tourisme vert: «L'impact sur les chemins touristiques sera conséquent

Les mandataires déplorent par ailleurs la manière dont Elia, sous prétexte de la pandémie du Covid-19, a effectué sa consultation populaire: «Le processus mis en place n'a pas été optimal, loin de là, encore plus depuis qu'Elia a décidé d'annuler de nombreux rendez-vous citoyens. Cette manière de faire a rendu exagérément, voir impossible, le respect du principe de bonne information et de consultation préalable de la population, préalable nécessaire au bon déroulement d'une procédure telle que celle de la révision du plan de secteur

Le conseil communal de Frasnes-lez-Anvaing annonce qu’il se positionnera officiellement après le 12 octobre, date de clôture de remise des avis citoyens, après avoir pris connaissance de l’ensemble des remarques et observations qui auront été réceptionnées.