VOLLEY-BALL| A Frasnes, un groupe en Promotion, deux en P1

Les anciennes P1 devraient briller en promotion alors que les nouvelles P1 ont moins d’ambitions. Les garçons veulent surprendre.

P.Va.

En tête de leur série respective avant le Covid, les dames de P1 et de P2 se retrouvent donc logiquement cette saison à un niveau supérieur. Championnes de P1, les filles de Sylvain Deblock défendront leurs chances en promotion. Zoé Galletti, en bonne capitaine, est confiante. «J'ai été agréablement surprise par l'intégration très rapide des nouvelles, surtout de Miky Pickwickova qui nous arrive directement de Tchéquie. Elle a un niveau individuel largement supérieur au nôtre et ne semble pas trop perturbée par la barrière de la langue. Quand elle va bien comprendre notre système de jeu, elle nous fera un bien fou à l'attaque. Maélia Livis, venue de Lessines, trouve également ses marques à la passe. On sent qu'elle vient d'un niveau supérieur par sa lecture du bloc adverse. Elle formera un formidable binôme avec Joé Delcourt qui accepte sans problème le jeu de la concurrence. Au centre, en plus des deux titulaires de l'an passé, on pourra compter aussi sur l'expérience de Maud Denauw et la jeunesse d'Alix Aubert. On monte d'une division, mais je ne m'inquiète pas trop. On a fait une bonne préparation physique démarrée à la mi-juillet, bien plus tôt que les autres années. On a de l'ambition tout en sachant que les équipes qui sont montées avec nous se sont également pas mal renforcées». La tâche ne sera pas aussi simple pour les filles d'Yves Lefebvre qui rejoignent l'élite provinciale. «J'ai perdu deux très bonnes joueuses, Elodie Rakuzinek qui faisait un travail énorme derrière et Marie D'hondt, ma meilleure ailière, montée en promotion. Et Manou Vanhaesebroeck, qui sort d'une superbe saison, a mal à l'épaule, regrette encore l'entraîneur. On ne sera donc pas à 100% pour démarrer la saison!»