170 000 euros pour changer les billes

Dans la modification budgétaire no 2 au service extraordinaire, on note l’inscription d’une somme de 170 000 euros liée au remplacement des billes en caoutchouc du terrain de rugby d’Anvaing.

P.L.
170 000 euros pour changer les billes
On ne sait pas encore par quelle matière les billes de caoutchouc seront remplacées. ©Eda

«On est passé pour cette infrastructure à un coût qui dépasse les 2,1 millions d'euros. Et ce n'est donc pas terminé », rappelle Michel Delitte (HC). Comme ce dernier, Jacques Dupire demande où on en est exactement dans ce dossier… Après s'être souvenu de l'AMEC (« Où sont passés les 54 000 euros de recette? Vous pouvez grappiller l'argent par ci, par là…»), le conseiller indépendant signale que s'il avait demandé sa pension d'échevin, le budget communal serait aujourd'hui en mali. Michel Devos (PS) revient sur les sommes «scandaleuses» réclamées aux parents d'écoliers et craint que le crédit de 170 000 euros prévu pour le remplacement du revêtement du gazon synthétique ne suffise pas: «Alors on ne saura pas attribuer le marché cette année…»