Une commune «beaucoup plus verte»

Avec cette promesse, la majorité n’envisage pas une ouverture vers Écolo, mais une verdurisation des places, cimetières et entrées de village.

Pascal Lepoutte
Une commune «beaucoup plus verte»
Pour Michel Devos, à la route vers Herquegies, les arbres sont plantés trop près les uns des autres. ©Eda

Si le conseil communal de Frasnes-lez-Anvaing semble être devenu si compliqué à gérer, c’est notamment parce que les intervenants sont toujours plus nombreux. En témoigne le large débat au sujet de la gestion différenciée des cimetières et du «verdissement» des places publiques, pour lesquels des sommes de 60 000 et 50 000 euros sont respectivement prévues.