Le pari, plutôt risqué, de Mamagré

Depuis son ouverture en avril dernier, le bar-brasserie tapas ne désemplit pas. Grâce notamment à son cadre champêtre et à ses formules originales.

Pascal Lepoutte
Le pari, plutôt risqué, de Mamagré
Gregory, le «boss» du Mamagré en compagnie des cuistots Louis et Felonne, et de Cédric. ©Eda

Assis à la terrasse arrière de l'ancienne Cense au Bois lovée au pied d'ondulantes collines, les clients sirotent leur apéro pratiquement au milieu des vaches rousses ou blanches qui pâturent l'herbe verte sous le ciel bleu. Cet «air de vacances» est l'un des charmes, très apprécié, du nouveau restaurant ouvert à la rue des Blancs Arbres, à un jet de pierre du fameux Trou Robin reliant les villages d'Hacquegnies et Herquegies à Montrœul-au-Bois.