J-L. Crucke ne sera pas tête de liste au MR

Dans une salle de la Maison de village d’Anvaing pleine à craquer, à l’occasion de la cérémonie des vœux du MR local, et de la consultation populaire proposée à ses sympathisants, le ministre wallon Jean-Luc Crucke a concédé qu’il s’agissait d’une décision pénible, «une des plus dures, une des plus inhumaines que j’ai eues à prendre.

P.L.
J-L. Crucke ne sera pas tête de liste au MR
Jean-Luc Crucke applaudit les vingt-six personnes candidates, à l’heure actuelle, pour figurer sur la liste MR.

» Mais il ne sera pas tête de liste pour le prochain scrutin communal à Frasnes-lez-Anvaing. « Jusqu’à hier, Dominique Vallez a tenté de me faire revenir sur ma décision…, explique le bourgmestre empêché. Mais je persiste et je signe. C’est un choix éthique, par correction, parce qu’il me reste beaucoup à faire dans la mission qui m’a été confiée au sein du gouvernement wallon pour les prochains seize mois encore, laquelle prend aujourd’hui tout mon temps. Je demande donc clairement à la section à pouvoir figurer à la dernière place de la liste MR afin de soutenir tout le monde. Et si jamais, je devais être celui qui reçoit la confiance la plus élevée des électeurs frasnois, je prendrai mes responsabilités et je vous le dis: “Tant que je serai ministre, je n’exercerai pas les fonctions maïorales mais je désignerai, en âme et conscience, celui ou celle qui, selon moi, sera le plus apte à pouvoir exercer ces fonctions”.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.