La vérité des uns n’est pas celle de tous

Budget-vérité pour le bourgmestre f.f. et grand argentier frasnois, Jacques Dupire. Il apparaît «comme un leurre» à une partie de l’opposition.

Pascal Lepoutte
La vérité des uns n’est pas celle de tous
Grâce à l’intervention conjuguée des marcheurs frasnois et leuzois, la ligne 86 est déjà sportivement praticable à pied. En coulisses, les choses évoluent.

Pour Michel Devos (PS), le budget 2008 « n'a rien d'exceptionnel» et ressemble même à s'y méprendre, à quelques détails près, à celui de 2017. Plus embêtant selon lui: « Le boni à l'exercice propre n'est plus que de 56 000 euros (contre 183 000 euros pour l'exercice actuel) et il aurait pu être aussi bien en déficit si on ne se montrait pas aussi optimiste sur certaines rentrées, comme les dividendes des compagnies d'électricité ou des amendes, alors que dans le même temps, des dépenses sont sous-estimées». Le cdH Michel Delitte n'est pas loin de penser la même chose: «Ce budget représente-t-il la réalité? Les dotations aux zones de police et de secours seront supérieures aux chiffres inscrits. Rectifiés, ces deux postes mettent le budget en mali, une première à Frasnes! »