Le trésor gaulois découvert à Frasnes est exposé à New York

Les pièces d’or et les torques celtiques découverts, dans des circonstances rocambolesques à Frasnes en 1864, sont exposés à New York depuis 60 ans.<

Pascal Lepoutte
Le trésor gaulois découvert à Frasnes est exposé à New York

Dans l'après-midi du 5 février 1864, à proximité d'un ravin au fond duquel coule une source appelée «La Fontaine de l'Enfer », au Bois de Martimont, à la limite d'Anvaing, des gardes forestiers mettaient à jour de façon fortuite un dépôt d'objets en or placés dans un pot, une trouvaille archéologique des plus importante, sans précédent en Belgique, que l'on allait désigner comme Le trésor de Frasnes-lez-Buissenal. Le «Courrier de l'Escaut » se faisait l'écho de cette découverte quelques jours plus tard, soit dans son édition du 14 février: La semaine dernière, des ouvriers de M. le comte de Lannoy d'Anvaing, en pratiquant des trous dans le bois de Millomé, sous Frasnes, ont trouvé deux bracelets de dame en or, une bague en or et environ 25 pièces de monnaie, également en or, dont l'origine remonterait au temps des Gaulois. Il ne s'agissait pas en réalité de bracelets mais de colliers, le plus bel ornement du chef gaulois, respectivement d'un diamètre de treize cm pour le plus grand, finement décoré d'une tête de bélier, et de douze cm. Aujourd'hui, les deux magnifiques torques et ainsi que neuf pièces en or sont exposés au Metropolitan Museum of Art de New York, là où un collectionneur privé les a mis en dépôt dès 1953.