Isières et Coquiane planent

Coquiane et Isières planent manifestement trop haut, pour l'instant, pour leurs adversaires. Wodecq a gagné deux fois et est troisième.

Isières et Coquiane planent
11391637 ©© EdA

OEudeghien 10 - Hamme 13 OEudeghien : Delavallée, M.Vincq, Hoc (à 6-7, Fr. Vincq), Cuvelier, Ars.

Hamme : Thierens, Vlaminck (à 3-3, Straetman), Van Hemelrijck, Van Duysen, Saey.

En ne respectant pas les limites du jeu, (à 22 reprises avant la pause), les « Verts » se sont battus eux-mêmes. Après 1-3, ils ont pris les commandes de la partie grâce à J. Ars qui retrouva confiance au fil des jeux (6-4). Les démons revinrent au galop et ils restèrent sur place (6-7). Après une égalisation, les « Jaunes » se montrèrent plus performants sur le rectangle grâce à Van Duysen (7-10). Ils comblèrent presque leur retard à 9-10 mais ils perdirent le bénéfice d'un 40/15, c'en était presque fini des chances de victoire et il n'y eut pas de miracle ! J.-M. Lucq Montroeul - Sirault 13-4 Montroeul : Lootens, Delfosse, Depret, Picry et Dutrannois.

Sirault : Lestrade, Duhoux, G. Delfosse, A. Dupont et Desablens.

Marche des jeux : 1-3, 7-3, 9-3, 9-4 et 13-4.

Les locaux se sont donné de l'air, dimanche, après la punition reçue à Coquiane. « Nous avons joué contre les deux extrêmes » notait Philippe Duhaubois. « Sirault ne semble plus tout à fait concerné et il fallait prendre absolument les trois points. À 1-3, nous avions livré trop de mauvaises ; il suffisait de livrer dans le jeu et de frapper. Nous l'avons fait et le résultat a suivi... » Notons que Cnudde (Sirault) a joué avec l'équipe de division 2 suite à l'indisponibilité de Joly et une petite blessure de Boschmans. F.H.

OEudeghien - Wodecq 10-13 OEudeghien : Delavallée, M. Vincq, Ars (F. Vincq à 2-5), Hoc et Cuvelier.

Wodecq : Schomelhoud, Ramu, M. Bonnami, Barbieux et Wattier.

Marche des jeux : 2-1, 2-5, 3-7 ; 4-8, 4-11, 5-11, 5-12, 10-12 et 10-13.

Le score est un peu trompeur : les « Bleus » ont longtemps survolé ce derby attendu, durant 17 jeux en fait. Plus précis au tamis que la veille, les locaux se sont cependant heurtés à un trio de frappe wodecquois très homogène et saignant, à l'image de Bonnami. Cuvelier était trop isolé dans l'équipe locale et les visiteurs filèrent vers un succès qui prit même les allures d'un triomphe à 5-12. Mais Cuvelier passa par là au tamis, et au rechas (6-12).

Libérés, les « Verts » s'améliorèrent alors, dans le chef de Hoc notamment. Barbieux parvint à conclure à 10-12 et il était (grand) temps pour les visiteurs cependant très heureux. « Nous aurions signé des deux mains pour tel résultat... » Du côté d'OEudeghien, l'irrégularité a de nouveau été de mise. Après trois succès consécutifs en début de championnat, la mécanique s'est enrayée et ne parvient plus à gagner. F.H.

Isières 13 - Wieze 4 Isières : Van Wymeersch (Delaunoit à 7-3), Vandenabeele, D. Dupont, Huart et Raguet.

Wieze : Vandensteene, Patte, De Kinder, Verhulst et Verspeet.

Marche des jeux : 3-0, 3-3, 7-3 ; 13-3, 12-4 et 13-4.

Les Isièrois, dès qu'ils limitent leurs erreurs (au tamis notamment) sont évidemment redoutables. Ils l'ont encore prouvé dimanche. Après quelques hésitations causées par une réplique encourageante de Verhulst et Verspeet notamment, les « Jaunes » se firent plus saignants à la livrée et le marquoir fonctionna à sens unique. F.H.

Maubeuge 12 - Buizingen 13 Maubeuge : Navaux et Lambert ; Ghislain, Potrich et Leturcq.

Buizingen : Punnewaert et Van Hemelrijck ; Bellemans, Franceus et Van Wilderode (Deknop à 7-10).

Trop de mauvaises (25) et un manque de répondant à la frappe en première mi-temps expliquent pour une bonne part l'élasticité du score dans cette lutte animée : 0-1, 3-2, 4-5, 4-8, 7-8, 7-10, 10-10 et 10-12. les Hallois n'ont pas fait beaucoup mieux. Leurs 17 larges ont tout de même contrebalancé le réveil de Potrich. À 12-12, 40 à 2, Van Hemelrijck remisa entre les bois le service de Potrich.Dom.A.

Idegem 13 - Alost 6 Idegem : Vanderhaegen et Brijnaert ; Sorgeloos, Van Daele et Declercq.

Alost : Mertens et J. Saelens ; Vrijders, Romeyns, R. Saelens.

Le meilleur bilan de l'équipe locale n'a pas tardé à se dessiner au marquoir. De 3-3, le score passa illico à 7-3 et 10-3 en reprise. Idegem affrontait mieux le vent au rechas (seulement 8 outres, équitablement réparties) et le domestiquait également mieux à l'envoi. Alost a évolué un cran en-dessous, tout en sauvant une fois de plus l'essentiel en stoppant l'hémorragie à 10-4 et en alignant deux jeux consécutifs pour le gain du point (11-6).Dom.A.

Coquiane 13 - Montroeul 1 Coquiane : De Frijn, Becq, Couteau, Dupont, Verset.

Montroeul : Dutranoit, Delfosse, Picry, Depret, Lootens.

Les visités ont dominé nettement cette rencontre. Ils se sont adjugé le seul jeu de 40 et quatre jeux blancs. Montroeul a pris au total 20 « quinze » dont 7 ont été donnés par les visités sur des erreurs au service. Il n'y a donc pas eu de match tant la domination de Coquiane était évidente. C'est à 12-0 que Thierry Depret a sauvé son jeu. Coquiane reste la seule équipe invaincue.M.Dem.

Wodecq 13 - Idegem 10 Wodecq : Schomelhoud, Dionkre, Bonnami, Barbieux et Wattier.

Idegem : Vanderhaegen, Brijnaert, Sorgeloos, Van Daele et Declercq.

Marche des jeux : 3-0, 4-1, 4-5, 7-5 ; 9-8, 9-9, 11-9, 11-10 et 13-10.

Les « Bleus », après leur victoire de la veille en derby, ont directement pris les choses en mains, lundi. « Idegem a été un peu imprécis en début de lutte alors qu'on livrait avec le vent. Nous avons fait le trou, mais ils sont revenus » expliquait Jean-Marie Fouret.

« Il fallait quitter le rectangle assez vite et nous avons eu droit à un duel de livreurs. En fin de lutte, Wodecq a certainement mieux livré et Idegem a moins réussi à tenir la balle entre les lignes. Nous avons aussi affiché plus de caractère... » Inutile de dire que le bilan wodecquois est très satisfaisant. « Nous avons deux petits regrets : celui de ne pas avoir pris de point à Isières et celui de ne pas en avoir raflé trois face à Buizingen. Mais évidemment, pour le reste, tout va bien.. .»

F.H.

Hamme-Zogge 5 - Coquiane 13 Hamme : Thierens et Desaedeleer ; Van Hemelrijck, P. Van Duysen et Saey.

Coquiane : Defrijn et B. Becq ; Couteau, N. Dupont et Verset.

Lutte à sens unique. Elle vit les Brabançons dominer outrageusement à la frappe, et ce sans discontinuer. Les hommes de Geert Vandervelden s'envolèrent sans rencontrer guère d'oppisition à 1-7 au repos. Face au vent, les Flandriens placèrent le jeune Van Hemelrijck au fond du jeu à la reprise. Hamme s'accrocha courageusement à 2-8, 3-10, et 4-11. Les visités reçurent une ultime chance, gaspillée, d'arracher le point à 5-12.Dom.A.

Alost 13 - Sirault 12 Alost : J. Saelens (Vrijders à 3-7) et Mertens ; Goens, Romeyns et R. Saelens.

Sirault : Lesot (Duhoux à 11-11) et Lestrade ; Desablens, Dupont et Delfosse.

Après avoir défloré la marque, les visiteurs avancèrent rapidement à 1-5, sous l'impulsion de l'excellent Dupont, auteur de 8 outres. Alost s'accrocha à 3-6 mais concéda l'armure dans la foulée : 3-7. Les Hennuyers menèrent encore 5-10 à la reprise.

Puis Romeyns secoua les siens et le combat changea d'âme. Lles Flandriens revinrent en force à 9-10. Ils égalisèrent à 11 partout et émergèrent finalement sur le fil.Dom.A.

Maubeuge 8 - Wieze 13 Maubeuge : Navaux et Lempereur ; Lambert (Potrich à 4-6), Ghislain et Leturcq.

Wieze : Peirlinck et Patte ; Dekinder, Vandensteen et Verspeet (Verhulst à 8-8).

Surprise sur la place des Minières, où l'avant-dernier s'impose méritoirement. L'équipe locale n'était absolument pas concentrée au tamis. À l'armure (5-7), les Sambriens avaient déjà visité le large à 17 reprises. Pour seulement 1 mauvaise à Wieze (26-5 à la fin). Les Brasseurs ont pu compter de bout en bout sur le coup de talon de Dekinder (7 outres). En face, Ghislain s'est également mis en évidence mais s'est éteint. Dom.A.

C. Buizingen 5 - Isières 13 C. Buizingen : Van Wilderode, Franceus, Punnewaert, Vanhemelrijck, Bellemans.

Isières : Van Wymeersch (Delaunois à 3-7), Vandenabeele, D. Dupont, Huard et Raguet.

Isières est en train de se positionner pour la lutte pour la montée. Les visiteurs ont dominé les échanges en premières période qu'ils ont mené ç leur guise jusque à 3-7 avec un excellent Raguet au fond. Les deux équipes font jeu égal à la reprise (4-8). Isières file ensuite à 5-12 et ne laisse plus la moindre chance aux visités malgré la bonne résistance de Vanhemelrijk au grand milieu chez les visités.M.Dem.