Le PS va boycotter la réunion

Une réunion du conseil communal est prévue ce lundi soir à Frasnes. Le PS l'estime inutile et annonce qu'il va boycotter la séance.

Le PS va boycotter la réunion
11099528 ©© EDA

En février à Ath, le PS avait durement stigmatisé l'attitude de l'opposition (MR et Forum) qui avait quitté la réunion du conseil, l'empêchant de se poursuivre (le quorum n'étant plus atteint). Le bourgmestre Jean-Pierre Denis avait évoqué un « déni de démocratie... » À Frasnes, c'est le groupe... PS qui annonce vouloir utiliser ce lundi cette « arme » du boycott qui, rappelons-le, n'est pas vraiment inhabituelle dans les assemblées.

Ce lundi, le collège communal frasnois a convoqué une réunion du conseil. « Une réunion inutile de plus », lance le PS via Michel Devos, chef de groupe.

« Depuis des mois, les conseils communaux se succèdent avec des ordres du jour d'un intérêt plus que relatif. Pourtant, le budget 2010, approuvé en décembre dernier, est devenu exécutoire en mars. Il est urgent de mettre en oeuvre les projets et les initiatives programmées et largement annoncées. La majorité absolue libérale avait fait beaucoup de promesses avant le et au soir du scrutin communal, en 2006. »

« Force est de constater que son bilan est maigre », poursuit le PS. « Les seuls projets initiés sur le territoire de la commune le sont grâce à la ténacité d'autres, souvent vertement critiqués ou taxés d'incompétence par la majorité absolue libérale. Le retard pris ne pourra sans doute être résorbé mais le groupe PS continue d'espérer que la majorité absolue libérale réagisse et concrétise ces projets qui pourraient améliorer le bien-être de la population frasnoise. »

« Modèle anti-démocratique »

« La majorité absolue libérale ne travaille pas et ne permet pas au conseil communal de jouer son rôle de gestionnaire de la commune et de garant de la démocratie. Très rapidement, en effet, la majorité absolue libérale a choisi de prendre ses décisions en collège communal, utilisant le conseil communal pour les ratifier de longs mois après, évitant ainsi le sain, légitime et nécessaire débat démocratique. Le groupe PS qui a toujours voulu se montrer actif et constructif dans les débats, s'est efforcé d'apporter régulièrement des points à l'ordre du jour et d'interroger le collège à travers des questions d'actualité pour tenter d'effectuer son rôle de contrôle démocratique. »

« La majorité absolue libérale semble, malgré les leçons régulièrement données par son chef de file, être devenue un modèle anti-démocratique : le nombre d'ASBL para-communales a augmenté de façon importante, déplaçant les décisions hors du conseil communal, le bulletin communal ne laisse aucune place aux partis d'opposition et les conseils communaux traitent de questions accessoires. »

« Le groupe socialiste ne participera pas à la séance de lundi, cette absence représentera une économie de 375 ? pour la commune, une modeste contribution à la « bonne » santé financière de Frasnes-lez-Anvaing », conclut Michel Devos.

« N'importe quoi... »

Du côté de la majorité MR, Jean-Luc Crucke hausse en quelque sorte les épaules. « C'est vraiment n'importe quoi... Que le PS boycotte la réunion, c'est son affaire... Heureusement que le ridicule ne tue pas... Tout ce qui est excessif est insignifiant, dit-on. »« Manifestement, Michel Devos ne connaît pas bien le fonctionnement des communes dans lesquelles le PS se trouve dans la majorité », poursuit-il à propos des reproches d'anti-démocratie . « Nous n'avons vraiment pas de leçon à recevoir du PS à cet égard... » F.H.