Beau succès pour le grand retour des ANtoniades à Flobecq

Après deux ans d’absence, Covid oblige, Flobecq retrouvait ses Antoniades. Venus en nombre, les habitants n’ont pas boudé leur plaisir.

Jonas Bourion

Saint-Antoine était à la fête, ce dimanche, à Flobecq. Accompagné de son fidèle cochon et d’un cortège entier, il a pu défiler toute l’après-midi malgré le froid de canard – ou de cochon – qui s’abattait sur la commune.

Et ils n’étaient pas seuls: après deux ans d’absence, leur grand retour a attiré de nombreux habitants. "On avait vraiment hâte de les retrouver", raconte Véronique, Flobecquoise venue assister au cortège. "C’est un événement très familial, avec une belle ambiance."

Dès 15 h, les premières notes des fanfares résonnent, signe des premières danses des géants. Elles viennent d’un peu partout: Lessines, Wodecq, Deux-Acren… et même de France.

Mais pour Martin Deroose, vice-président des Géants de Flobecq et organisateur du cortège, les festivités ont déjà débuté il y a un moment.

"Avec les géants, on commence environ deux semaines à l’avance", explique-t-il. "On fait pendre des cochons en bois sur les potences des cafés et restaurants du village. Tout tourne autour du cochon, en fait ! samedi, il y a aussi eu un marché du terroir et vendredi, un grand spectacle." (voir notre édition de lundi).

Le spectacle marque officiellement le départ du week-end des Antoniades. Cette année, il était baptisé "Les bâtisseurs d’un autre monde", en hommage à Saint-Antoine venu créer une nouvelle réalité après deux ans d’absence.

Placées sous le signe des retrouvailles, ces Antoniades ont attiré de nombreux habitants. Il n’a plu que quelques oranges, lancées par des Gilles du cortège, sur le village. "C’est idéal, ce temps sec. On a de la chance et ça se voit au nombre de gens qui sont venus", sourit Martin Deroose.

Une belle façon pour les Flobecquois de dire à Saint-Antoine qu’il leur a manqué.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...