Antoniades à Flobecq: Saint Antoine a sauvé la planète (photos)

Le public a répondu présent vendredi soir à l’occasion de l’ouverture des Antoniades, de retour après deux années d’absence.

Miland

Une fine pluie s’est abattue sur le public et un petit homme tout de noir vêtu est apparu dans la nuit. D’une voix profonde et triste, il a évoqué les guerres, les maladies, la pollution. Il tenait dans les mains notre planète bleue et en jouait comme d’un vulgaire ballon qui allait éclater. Notre monde était à l’agonie et seul Saint Antoine pouvait le sauver. Alors on l’appela, à grands cris. Et un feu s’abattit sur la scène pour tout détruire. Et sur les cendres, de petites lueurs d’espoir se mirent à brûler. Et la lumière fut.

Partout, sur les murs de la cité, sur le clocher de Saint-Pierre. Tout au loin, Saint Antoine apparut, dans un halo. Il n’était pas seul. Des équipes de bâtisseurs et de bâtisseuses l’accompagnaient. Et l’on se mit au travail. Bien plus tard une musique puissante envahit l’espace. Tambours et trompettes résonnèrent pour chanter l’heureux avènement. Un nouveau monde était né. Saint Antoine avait sauvé Flobecq et l’humanité tout entière. C’était un beau conte.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...