Vers un autre monde pour les ANtoniades de Flobecq

Ce vendredi 22 à 20 h, sur la Place, Saint-Antoine et les Flobecquois vont participer au grand spectacle " Les bâtisseurs d’un autre monde ".

Michel LANDRIEU
 Dernière répétition en compagnie de Saint-Antoine avant le spectacle de vendredi à 20 h.
Dernière répétition en compagnie de Saint-Antoine avant le spectacle de vendredi à 20 h. ©ÉdA

Les Antoniades reviennent après deux années d’absence et vont réchauffer le cœur des Flobecquois jusqu’au mardi 24. Le spectacle intitulé "Les bâtisseurs d’un autre monde", prévu vendredi à 20 h, marque le début des festivités et se présente comme "un spectacle contemporain avec parade musicale, comédiens, show lasers et arts de la rue". Tout un programme auquel cent cinquante acteurs vont participer. Parmi eux, cent Flobecquois.

Une adhésion massive qui remplit de joie Alain Coulon, le créateur du spectacle, et Jean-Jacques Renaut, son maître de musique. "Mélanger artistes professionnels et amateurs, des gens de l’extérieur et les forces vives du village, c’est exceptionnel et enrichissant. La culture locale, y compris ses géants, s’intègre harmonieusement dans l’ensemble. De plus en plus de jeunes adhèrent d’ailleurs au projet. C’est vraiment très fédérateur et positif pour l’avenir."

Saint-Antoine, le héros du village

L’avenir, c’est d’ailleurs le thème du spectacle 2022. "Depuis 2020, explique Alain Coulon, nous vivons des moments très moches, la pandémie, la guerre, les crises économiques… Et, par rapport à cette situation, nous nous devons d’adopter une attitude constructive. Nous nous sommes donc tournés vers Saint-Antoine qui, depuis toujours, protège le village et son regard magique va nous aider à construire un autre monde. Un monde de valeurs plus simples et plus nobles où l’égalité et la dignité seront remises au centre des préoccupations. Un conteur des temps modernes va nous aiguiller au travers de quinze tableaux animés par des danseurs, des circassiens, des performeurs, du show laser, du mapping… Il s’agit de quitter les ambiances classiques et d’aller vers des développements plus modernes. La musique y joue, bien sûr, un rôle des plus importants."

De sons du futur

Pour Jean-Jacques Renaut, "il fallait, pour accompagner ce pari d’un autre monde, opter, pour une “autre” musique. Je me suis donc orienté vers l’électro. Vers des instruments électroniques. Un saxo, un violon, une batterie. Pour dénicher ce qui pourrait être la musique du futur. L’EWI de Dominique Harpigny, par exemple, est un instrument à vent électronique qui produit des sons uniques. Nous avons travaillé aussi en “loop station”. On superpose différentes couches de sons et obtient ainsi des harmonies complètes et surprenantes avec un seul musicien. Tout cela s’est construit en collaboration avec Alain pour que la musique colle parfaitement aux tableaux."

Bien des artistes régionaux vont prendre part au spectacle – entre autres, la fanfare de Ghoy pour un contraste inédit entre musique du futur et musique d’aujourd’hui -, on croisera également les premiers élèves du tout nouveau Centr’Art de Flobecq en compagnie des Percutés de la MCA d’Ath, ainsi que les danseuses et danseurs de Crescendo Danse Theater et Cœur d’artistes de Flobecq.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...