La majorité assume ses choix politiques

La première modification budgétaire 2015 a été votée majorité contre opposition pour l’ordinaire. Pour l’extraordinaire, le MR et le cdH se sont abstenus.

A.R.

En cause, pour la minorité, des dépenses inconsidérées dans certains domaines; notamment le sport et la culture. De son côté, Philippe Mettens persiste et signe et investirait encore plus s’il le fallait.

Xavier Vancoppenolle a demandé des précisions quant à certaines sorties d’argent, comme la location d’un chapiteau pour plus de 5 000€. Interrogation partagée pour le MR qui rappelle aussi que la commune possède une maison de village… gratuite!

«Il s'agit du chapiteau implanté pour les Floripotes à la gare, mais grâce auquel nous avons eu l'occasion d'organiser de nombreuses autres activités et notamment un spectacle pour enfants», a précisé le bourgmestre. «De plus, on constate 100 000€ de boni au terme de cette modification budgétaire et ce, malgré la foule d'activités que nous mettons en place pour suppléer ce que le centre culturel ne fait plus, vu que nous l'avons quitté. Et toutes rencontrent un grand succès! »

Seconde remarque partagée par l'opposition: «l'augmentation de 2000€ de la subvention accordée au Free Muscic Band alors que la convention de base prévoyait 5 000€ pour l'ensemble de ses prestations. » Philippe Mettens a justifié cette dépense par une multiplication des concerts. «Il s'agit d'un orchestre de qualité que l'on nous envie et qui est très demandé, même à l'extérieur de Flobecq. Cela génère des coûts. Nous préférons que les associations locales qui nous demandent sa participation lors de festivités n'aient pas à payer. Il s'agit en quelque sorte d'un subside indirect. »

La troisième interrogation concernait le centre sportif et l'augmentation de son subside de 20 000€. «Le centre sportif est une installation publique qui fonctionne non-stop et c'est notre devoir de financer cela », s'est emporté Philippe Mettens avant d'ajouter: «je ne suis pas un comptable! Je suis là pour faire vivre notre commune et si cela doit coûter 100 000€, je payerai 100 000€! Le but n'est pas d'avoir du boni et de ne rien en faire!»

Selon le maïeur, l'opposition pinaille sur des détails. «C'est vrai qu'à Flobecq, les comptes sont bons, il n'y a pas de scandale ou d'irrégularité dans les marchés publics donc il faut bien trouver quelque chose! C'est agaçant! Nous voulons une politique culturelle et sportive dynamique et ambitieuse et nous investissons dans ce sens.»