Perspectives de marché prometteuses

À ce jour, l’entreprise flobecquoise Care4Water a réalisé toutesses ventes dans le domainedes eaux ludiques. Mais elle vise nombre d’autres marchés, y compris dans l’humanitaire.

P.L.
Perspectives de marché prometteuses
Forages au Burkina Faso ©Com.

Care4Water équipe déjà le centre de bien-être Octavie (Kain), la piscine communale de Renaix, en France celles de la base militaire d’Évreux et d’un camping à Dieppe, de l’hôpital de Berchem-Sainte-Agathe… Les perspectives d’avenir laissent entrevoir bien d’autres acheteurs potentiels à démarcher, dans des secteurs parfois bien différents:

1. Eaux de loisirs: les piscines et les centres de bien-être, mais aussi les spas, les jacuzzis…

2. Eau potable: le réseau de distribution des pays industrialisés bien sûr, mais aussi les régions isolées du globe, où la pénurie menace et où l'accès à l'or bleu est compliqué. On pense par exemple aux camps de réfugiés. La machine réclame juste de l'eau, du sel et un peu d'électricité. Il est d'ailleurs possible d'utiliser de l'eau de mer (après filtration) et l'énergie de panneaux solaires.

3. L'agroalimentaire. Les salades que le consommateur trouve dans les grandes surfaces, et qui proviennent d'immenses champs, tous les légumes exportés… «sont lavés et désinfectés à l'eau chlorée ».

4. L'aide humanitaire. «Nous nous sommes inscrits auprès de l'ONU en tant que fournisseur potentiel, explique Vincent Delannoy. Une rencontre est prévue à Genève, en novembre, avec des acheteurs de l'OMS et de la Croix Rouge. Notre procédé peut être intéressant afin d'avoir accès à l'eau potable, mais aussi pour obtenir un désinfectant (eau de javel). On a aussi des contacts avec la Food and Agriculture Organisation. »

5. Les eaux industrielles. Du chlore peut être injecté dans les circuits des tours de réfrigération pour éviter le développement de la légionelle. «En matière d'eau de process à réutiliser, de recyclage des affluents… il existe aussi des débouchés. »

6. Divers. Fontaines publiques, palaces de navire, etc.

Les clients de la société flobecquoise se situent aujourd’hui tous en Belgique et dans les pays limitrophes (France et Pays-Bas), mais le monde entier semble s’ouvrir à elle: un de ses actionnaires privés est basé au Mexique et au moment de notre rencontre, une machine était en phase de départ pour Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie.