Antoniades 2008 : la lutte finale

Le vent n'a pas fait reculer les Antoniades. À peu près 2000 personnes avaient fait le déplacement pour le grand spectacle de rue de vendredi.

Audrey Ronlez

Moment phare des Antoniades, la soirée du vendredi est attendue avec impatience dans toute la région de Flobecq. Au programme, rires et féerie.

Pour le côté hilarant, direction l'intronisation des Compagnons de Saint-Antoine. Un bon moyen de lancer la soirée dans la bonne humeur grâce aux tours plutôt sanglants et étonnants de Boris (Xavier Sourdeau).

Le côté féerique était pris en charge par la compagnie française Malabar et nos différentes troupes de théâtre de rue régionales. Un pari réussi, surtout au vu de la météo peu clémente de ce week-end. Épargnés par la pluie, druides et autres personnages étranges ont pu livrer un spectacle impressionnant, où le vent semblait finalement donner une nouvelle tournure encore plus mystérieuse aux éléments mis en scène. L'apothéose finale a mis tout le monde d'accord avec un feu d'artifice digne de ce nom.